L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
11 janvier 2019

Saint-Faustin-Lac-Carré: hausse de 1,9% de la taxe foncière

Le conseil municipal de Saint-Faustin-Lac-Carré a adopté un nouveau budget de 7 554 065$, le 18 décembre. Le budget 2019 comporte une hausse de la taxe foncière et Sûreté du Québec de 1,91%.

Yves Rouleau , journaliste

L’adoption du budget a été précédée d'une présentation sur les défis de gestion du futur dans les municipalités.
L’adoption du budget a été précédée d'une présentation sur les défis de gestion du futur dans les municipalités.
© Photo L'information du Nord - Yves Rouleau

Le taux de la taxe foncière et SQ est fixé à 0,5925$ du 100$ d’évaluation, soit 0,0490$ de plus que l’an dernier. À cela, il faut ajouter une hausse de 0,04$ du 100$ pour le remboursement de la dette.

Notons également que le conseil opte pour faire passer à 0,02$ la ponction de 0,01$ du 100$ d’évaluation qui était appliquée aux routes depuis quelques années déjà. Le conseil municipal place incidemment 1 million de dollars au budget pour la réfection des routes.

Par conséquent, le propriétaire d’une résidence sans services de 200 000$ voit sa facture de taxe augmenter de 118,80$ ou 7,32%.

Pour le propriétaire d’une résidence évaluée à 200 000$ avec services, la hausse est de 68,18$ ou 3,20%. L’augmentation est moindre pour ces contribuables puisqu’ils voient disparaître cette année une ponction de 60,42$ pour une dette liée aux égouts qui est désormais acquittée.

Maintenir les services

« Le conseil n’a pas eu le choix d’augmenter son taux de taxe. C’est le choix que nous avons fait plutôt que de réduire les services et parce qu’on n’est plus en mesure de couper davantage dans les dépenses compressibles », a expliqué le maire Pierre Poirier, lors de l’assemblée d’adoption du budget.

Les augmentations de 111 000$ de la masse salariale, de 68 000$ de la quote-part à la Régie incendies Nord-Ouest Laurentides et de 13 900$ de la quote-part de la MRC des Laurentides comptent parmi les plus importantes hausses de dépenses.

En faisant remarquer que la richesse foncière globale de la municipalité procurait 48 000$ de nouveaux revenus, le maire Poirier a tout même insisté « qu’il faudra travailler dans les prochaines années afin de susciter davantage de nouveaux investissements à Saint-Faustin-Lac-Carré ».

Le maire Poirier s’est par ailleurs montré moins insistant que l’an dernier sur la situation financière de la municipalité, dont il disait qu’elle était « accotée, accotée, accotée ». « Quand je dis que la municipalité est accotée, je ne signifie pas que nous sommes en mauvaise santé financière. Les finances de la municipalité sont très saines », a-t-il précisé.

Près de 2 M$ en immobilisations en 2019

La Municipalité de Saint-Faustin-Lac-Carré entend investir 1,97 million de dollars dans ses infrastructures et particulièrement dans ses routes en 2019 selon le Programme triennal des immobilisations 2019-2021 présenté lors de la récente séance d’adoption du budget.

C’est toutefois en 2020 que la municipalité prévoit donner le plus vigoureux coup de barre qui lui ferait dépenser plus du double, c’est-à-dire 4,48 M$.

Mais en attendant, dès 2019, le conseil municipal projette d’accroître considérablement les sommes d’argent consacrées à l’amélioration du réseau routier. En fait, on double, voir même triple, le montant imputé aux routes pour le faire passer à 1 M$.

« Les dernières années, nous dépensions de 300 000 à 500 000$ pour nos chemins, mais on voyait qu’on n’en venait pas à bout », a expliqué le maire Pierre Poirier, lors de la présentation du PTI.

L’acquisition d’un terrain (400 000$) et d’autres travaux préparatoires (500 000$) pour les futurs nouveaux ateliers municipaux constituent les autres dépenses importantes au PTI 2019.

L’année 2020 sera par ailleurs marquante sur le plan des investissements en immobilisations à Saint-Faustin-Lac-Carré. On injecte une autre somme de 1 M$ dans la réfection des routes, puisqu’il s’agit du montant qu’on veut instituer comme investissement plancher dans les prochaines années.

Cependant, les deux principaux investissements toucheront la construction de nouveaux ateliers municipaux (2 500 000$) et la construction d’un toit au-dessus de la patinoire extérieure (800 000$), deux projets qu’on veut compléter en 2020.

Pour la dernière année du PTI en 2021, on prévoit revenir à un niveau de dépenses d’immobilisations plus modeste de 1,22 million de dollars.

 

Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer