L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
13 novembre 2019

Solidarité et partage

C’est reparti pour l’Opération boîte à chaussures

Pour certains, le temps des Fêtes a grand besoin d’être égayé. L’Opération boîte à chaussures des Laurentides collecte des cadeaux à l’intention de femmes hébergées en refuge.    

Véronique Piché

Avant de remettre la boîte à chaussure bien garnie de « petits luxes » dans un lieu de collecte, il faut emballer la boîte en s’assurant que le couvercle demeure amovible.
Avant de remettre la boîte à chaussure bien garnie de « petits luxes » dans un lieu de collecte, il faut emballer la boîte en s’assurant que le couvercle demeure amovible.
© (Photo gracieuseté – Opération boîte à chaussures Laurentides)

« C’est une surprise qu’on leur offre pour Noël », lance Katja Leccisi, bénévole et  responsable de la cellule des Laurentides pour l’organisme canadien – et international –  Shoe Box Project. L’idée, c’est de transformer une boîte à chaussures en paquet qui contient de « petits luxes », explique-t-elle. C’est un présent que des organismes d’hébergement de la région distribueront à l’approche du temps des Fêtes à celles qui vivent une tempête dans leur vie personnelle.

Dans la boîte

« Ne donnez pas d’argent, mais des cadeaux, dit-elle, comme des chocolats, un foulard, des produits de beauté, des cartes-cadeaux. En fait, on doit offrir quelque chose de joli, de pratique, d’amusant, de relaxant ou de réconfortant, et ce même si on ne connaît rien de la personne qui recevra la boîte. » L’organisme demande aux donateurs que la valeur totale des cadeaux déposés dans une boîte à chaussures soit d’environ 50$ et que les articles offerts soient tous neufs (ne pas donner d’échantillons de produits).

« C’est une bonne idée pour les 5 à 7 ou sur les lieux de travail, que chacun apporte un petit cadeau à mettre dans la boîte », propose Mme Leccisi.

L’Opération boîte à chaussures veut montrer à ces femmes en difficulté qu’elles font partie d’une communauté pour qui elles comptent. « Une chose qui est vraiment touchante, souligne madame Leccisi, ce sont les cartes de souhaits. »

Il est possible de laisser les boîtes à chaussures bien garnies et emballées (voir les indications sous la photo) au Rona Forget  Mont-Tremblant. Plus de détails sont disponibles en écrivant à mont_tremblant@shoeboxproject.com.    

Partager:

Véronique Piché

  • Courriel

À ne pas manquer