L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
13 novembre 2019

Nouvelle formule

Les Relais pour la vie fusionnent

« Ensemble, on est plus fort que le cancer! » Ce slogan, qui est celui de la Société canadienne du cancer (SCC), ne pourrait être plus approprié: pour la première fois en 2020, les organisations de Mont-Tremblant et Sainte-Agathe tiendront un Relais pour la vie conjoint.    

Maxime Coursol

On allumera encore des luminaires lors du Relais pour la vie de la MRC des Laurentides, mais la tombée de la nuit ne sera plus au tout début de l’événement.
On allumera encore des luminaires lors du Relais pour la vie de la MRC des Laurentides, mais la tombée de la nuit ne sera plus au tout début de l’événement.
© (Photo L’information du Nord – Archives)

Selon Chantale Germain, agente de développement pour la SCC-Laurentides, un tel regroupement ne peut qu’être bénéfique pour la région. « Les dernières éditions des Relais de Sainte-Agathe et Mont-Tremblant ont été marquées par un essoufflement des bénévoles qui tiennent ces événements à bout de bras. Après analyse, nous avons décidé de tenir un grand événement régional pour toute la MRC des Laurentides, plutôt que deux Relais séparés. »

C’est le site du centre de ski Mont-Blanc, à Saint-Faustin-Lac-Carré, qui a été choisi pour ce premier Relais régional. « On a retenu le site d’abord parce que le propriétaire a démontré une belle ouverture à ce qu’on s’y installe et qu’on utilise un des bâtiments, et ensuite parce que c’est environ la même distance pour s’y rendre de Sainte-Agathe et de Mont-Tremblant. En plus, comme c’est accessible par la route 117, ça va nous donner une belle visibilité », croit Mme Germain.

Le parcours se trouvera au pied des pentes et le stationnement ne devrait y causer aucun problème, puisque l’événement se tiendra le samedi 6 juin, en-dehors de la haute saison touristique.

De midi à minuit

Autre nouveauté cette année, la fusion des Relais permettra aussi d’essayer une nouvelle formule, testée dans d’autres régions du Québec l’année dernière. Si le déroulement demeure sensiblement le même, le coup d’envoi de l’activité de financement au profit de la SCC sera donné à midi et l’événement se terminera à minuit. « Ça fait plusieurs années qu’une partie importante de nos bénévoles et de nos participants nous demandent de ne plus tenir l’événement durant la nuit, explique Mme Germain. On pense que ça encouragerait nos marcheurs vieillissants de continuer et que ça ramènerait peut-être plus de familles avec des jeunes enfants au Relais. » Signalons d’ailleurs qu’il est prévu de tenir des activités pour les enfants durant le Relais 2020 et que la nouvelle formule permettra d’avoir de l’animation sur le site jusqu’à la fin, plutôt que de devoir tomber en silence complet de minuit à 6h du matin.

Dans les Laurentides, cette année, seulement les Relais de la MRC des Laurentides et de Blainville se tiendront de jour. Chantale Germain a espoir d’aller chercher ainsi plus de participants et d’entreprises: on vise au moins 25 équipes. Les défis logistiques seront également moins nombreux: les participants n’auront pas besoin de tentes pour y dormir ni d’endroits pour se réchauffer durant la nuit. « Chacun pourra rentrer dormir dans son lit, avec le sentiment du devoir accompli », conclut l’agente de développement.

Partager:

Maxime Coursol

  • Courriel

À ne pas manquer