L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
3 décembre 2019

Bruno Krivak sert un repas gratuit par mois

« J’ai ma récompense dans le visage rayonnant des participants »

Une simple guignolée et cueillette de denrées parmi les clients du restaurant Le Rustique à Lac-Supérieur, en décembre dernier, a fait boule de neige. Depuis ce temps, le propriétaire Bruno Krivak, son équipe et des bénévoles de la communauté offrent, une fois par mois, un buffet gratuit à des personnes démunies de la communauté.

Yves Rouleau , journaliste

Bruno Krivak implique dans son projet fournisseurs et employés qui le désirent. Sur cette photo, de gauche à droite, Louis-Philippe Légaré de l’Agence Tannins, qui va fournir le vin mousseux pour le repas communautaire de Noël du 17 décembre (le seul repas communautaire où il y a de l’alcool de servi), Marielune Cadieux, Stéphanie Labonté, Alexis Trudel et le propriétaire du Rustique Bruno Krivak.
Bruno Krivak implique dans son projet fournisseurs et employés qui le désirent. Sur cette photo, de gauche à droite, Louis-Philippe Légaré de l’Agence Tannins, qui va fournir le vin mousseux pour le repas communautaire de Noël du 17 décembre (le seul repas communautaire où il y a de l’alcool de servi), Marielune Cadieux, Stéphanie Labonté, Alexis Trudel et le propriétaire du Rustique Bruno Krivak.
© (Photo L’info du Nord – Yves Rouleau)

Le 17 décembre, Le Rustique offrira son 12<@Re>e<@$p> buffet gratuit de l’année, tous aux frais du propriétaire soutenu par quelques commanditaires et la collaboration généreuse de fournisseurs. Isabelle Lussier, traiteuse, a offert gracieusement le dessert à plusieurs de ces repas.

« C’est certain que j’ai des frais et que ça me demande du temps. Mais ce n’est rien à comparer aux difficultés que certaines personnes essuient dans leur vie. J’ai ma récompense dans le visage rayonnant des participants en recevant leurs remerciements chaleureux », souligne Bruno Krivak.

Pour son prochain buffet de ce mois de décembre, le restaurateur estime qu’il peut faire encore davantage. Ses quelque 125 convives auront droit à des plats du temps des Fêtes et l'on remettra un cadeau aux enfants présents. La nourriture qui n’aura pas été servie pendant le buffet sera récupérée et l'on fera d’autres plats distribués à la fin de soirée.

Les buffets du Rustique se sont implantés comme un événement dans la communauté. Six ou sept bénévoles, dont quelques réguliers du Carrefour Jeunesse Emploi en plus d’employés du restaurant, sont présents les deuxièmes mardis pour accueillir les participants, mentionne Bruno Krivak.

Le premier buffet gratuit a été servi en décembre dernier, quelques jours après une guignolée au restaurant. Dans un élan de générosité, il a suggéré aux bénévoles venus récupérer les denrées récoltées d’inviter les bénéficiaires à venir manger gratuitement au restaurant.

« Par la suite, j’ai pensé qu’il n’y avait pas qu’à Noël que des gens avaient besoin d’un bon repas et j’ai décidé d’en offrir un par mois », relate-t-il.

Pas pour les applaudissements

Bruno Krivak insiste sur le fait qu’il ne pose pas son geste pour mériter des applaudissements. « La réaction des participants, c’est un baume au cœur », dit-il.

Le restaurateur emploie son enthousiasme contagieux à convaincre ses fournisseurs à s’impliquer avec lui dans le projet. Il s’imagine voir d’autres commerçants locaux prendre des initiatives pour le bien-être de leurs concitoyens. « Si mon projet servait d’exemple, j’en serais certainement heureux », dit-il.

Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer