L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
19 avril 2019

Route 327: le conseil veut changer les limites de vitesse

Le conseil municipal de Mont-Tremblant a rendu publiques, lors de son assemblée du 8 avril, trois demandes faites au ministère des Transports du Québec (MTQ) concernant la route 327.

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

Ce tronçon de la rue Labelle, autour du Campus primaire, pourrait voir sa limite de vitesse être haussée à 50 km/h l’été et les fins de semaine.
Ce tronçon de la rue Labelle, autour du Campus primaire, pourrait voir sa limite de vitesse être haussée à 50 km/h l’été et les fins de semaine.
© L’information du Nord – Maxime Coursol

Cette route, qui consiste en les rues Léonard au sud de la 117 et Labelle au nord de la 117 avant de devenir le chemin du Village après la montée Ryan, est officiellement propriété du MTQ, qui s’occupe de son entretien. Toutefois, la Ville souhaite qu’on y apporte plusieurs changements, surtout sur le plan de la sécurité. Ainsi, une des demandes consiste à modifier les lignes de marquage et la signalisation du tronçon du secteur de la caserne de pompiers, au tout début du secteur Village. « Nous pensons qu’il serait plus prudent pour notre population d’interdire les dépassements dans ce secteur », a fait valoir le maire Luc Brisebois.

Limites de vitesse

Les deux autres changements demandés concernent les limites de vitesse. La Ville désire voir celles-ci être abaissées dans le secteur du lac Maskinongé à 70 km/h, alors qu’on peut y rouler présentement à 90 km/h jusqu’à la rue des Érables, où la limite tombe à 50 km/h. « On a réussi à faire baisser la limite pour toute la portion entre la rue des Érables et la rue de Saint-Jovite, mais on trouve qu’au-delà de ce bout de chemin là, en allant vers Arundel, le changement de 50 à 90 est trop drastique. Une zone à 70 permettrait de renforcer la sécurité dans ce coin-là », plaide le maire. Cette baisse à 70 km/h a été demandée pour trois mois, afin de mener un projet pilote pour déterminer s’il vaut la peine de baisser la limite de façon permanente.

L’autre tronçon visé par un changement de limite de vitesse est celui de la rue Labelle dans le secteur du Campus primaire. Des travaux récents ont permis de reconfigurer la rue pour qu’elle soit plus sécuritaire, ce qui rend acceptable, aux yeux du conseil, qu’on augmente à 50 km/h la limite pour les fins de semaine et les mois d’été où il y a relâche des classes. Une enseignante du Campus primaire présente à l’assemblée a toutefois profité de la période de questions pour critiquer ce choix des élus.

Partager:

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

  • Courriel

À ne pas manquer