L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
26 avril 2019

L'état d'urgence décrété à Barkmere

La municipalité de Barkmere a décrété l’état d’urgence vendredi matin le 26 avril en raison de la montée des eaux du lac des Écorces.

Marilou Séguin

Le 26 avril l'eau menaçait de passer par-dessus les digues du barrage du lac des Écorces à Barkmere.
Le 26 avril l'eau menaçait de passer par-dessus les digues du barrage du lac des Écorces à Barkmere.
© Photo gracieuseté - Barkmere

« Nous surveillons de près le barrage à la sortie du lac, car l’eau s’est approchée des digues latérales situées de chaque côté du barrage et on redoute qu’elle passe par-dessus », explique le maire Luc Trépanier.

Si l’eau venait à franchir les digues, des inondations majeures pourraient survenir en aval, menaçant notamment la route 364 reliant Arundel à Montcalm. Le barrage lui est très solide, assure le maire, la structure ayant fait l'objet de travaux il y a quelques années à peine.

En date du 26 avril, le niveau de l'eau était d’au moins 10 à 12 pouces plus haut que lors d’une crue printanière normale et de 24 à 30 pouces plus haut que durant l’été. « C’est assez exceptionnel comme situation. Je suis en poste depuis 10 ans et je n’ai jamais rien vu de tel », mentionne M. Trépanier.

Selon le répertoire des barrages du ministère de l’Environnement, le barrage du Lac des Écorces est de « forte contenance » et a une capacité de retenu de 13 620 600 m³.

Partager:

Marilou Séguin

  • Courriel

À ne pas manquer