L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
10 juin 2019

Un bureau ambulant parcourt les événements

La MRC part en caravane à la recherche de main-d’oeuvre

Les communautés de la région se lancent dans une opération nouveau-genre d’attraction et de séduction de la main-d’œuvre.

Yves Rouleau , journaliste

La Caravane de l’emploi place en évidence les noms des différentes communautés-municipalités, autant de lieux intéressants pour vivre veut-on faire valoir, a expliqué la directrice générale de la MRC des Laurentides Nancy Pelletier.
La Caravane de l’emploi place en évidence les noms des différentes communautés-municipalités, autant de lieux intéressants pour vivre veut-on faire valoir, a expliqué la directrice générale de la MRC des Laurentides Nancy Pelletier.
© Photo L'information du Nord - Yves Rouleau

La MRC des Laurentides part en effet sur la route cet été avec sa Caravane de l’emploi, un véhicule présentant l’allure extérieure d’une cantine mobile, mais qui comme son nom l’indique offre plutôt un menu d’emplois.

Aussitôt dévoilée, la caravane part en mission, a annoncé la directrice générale de la MRC, Nancy Pelletier. Premier arrêt (la fin de semaine des 7,8 et 9 juin) :  le Festival country Saint-Rémi d’Amherst.

L’objectif est simple. Il s’agit pour la MRC d’être présente partout où il y a des événements dans la région et aussi parfois à l’extérieur. On met toutefois l’accent sur les événements locaux qui accueillent beaucoup de visiteurs et de touristes. « On en profite pour leur faire valoir notre beau milieu de vie et montrer qu’ils peuvent y décrocher un emploi pour y vivre en permanence », souligne Mme Pelletier.

Cette dernière précise que, si c’est bien la caravane de la MRC des Laurentides, on veut néanmoins mettre en avant les villages du territoire. « La MRC des Laurentides, c’est moins évocateur que les communautés qui la composent », mentionne-t-elle.

Faire autrement

Comme beaucoup de personnes ces temps-ci, la directrice générale entretient une réflexion constante sur les moyens d’attirer la main-d’œuvre. « Je réfléchissais aux manières d’assurer une présence efficace aux salons de l’emploi lorsque j’ai eu cette idée d’aborder la question autrement. Les gens viennent chez nous en grand nombre alors pourquoi ne serions-nous pas présents à ces événements», mentionne-t-elle.

« On leur dira, venez vivre à l'année dans notre belle région. Vous vous éloignerez des embouteillages et pourrez ainsi passer du temps avec votre famille plutôt qu’avec votre patron », relate Mme Pelletier.

Région attrayante

Pour sa part, le préfet de la MRC des Laurentides et maire de Brébeuf Marc L’Heureux affiche une solide confiance dans l’attractivité de la région. « Nous sommes une région touristique qui accueille des dizaines de milliers de visiteurs chaque année. Plusieurs d'entre eux pourraient avoir le goût d'y vivre à l'année », souligne-t-il.

Le maire de Brébeuf explique que la Caravane de l’emploi visera un public hors des Laurentides. « On ne désire pas entrer en compétition avec Saint-Sauveur ou Sainte-Adèle », indique-t-il.

Le message visera également à faire comprendre aux visiteurs qu’il n’y a pas que des touristes dans la région, mais aussi des gens établis dans des petites communautés agréables.

Bureau ambulant

La directrice générale de la MRC des Laurentides, Nancy Pelletier, invitait les invités à la conférence de presse à monter dans la caravane pour y jeter un coup d’œil. « Il s’agit en fait d’un bureau ambulant avec l’Internet où on pourra faire des entrevues via Skype et aussi la télévision pour présenter des vidéos promotionnels aux employeurs. La MRC y comptera deux employés en permanence. Des employeurs pourront également y déléguer des représentants », explique-t-elle.

Mme Pelletier fait enfin valoir que la MRC des Laurentides bat la marche avec sa caravane. Pour le moment, n’en cherchez pas ailleurs, la MRC est seule en piste, car c’est son idée originale. Elle ne doute pas que d’autres régions emboîteront le pas, mais elle croit que la MRC saura garder sa longueur d’avance.

Galerie de photos

    ACT-caravane2.JPG
  • 1/2
  • ACT-caravane3.JPG
  • 2/2
Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer