L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
19 juillet 2019

Débrayage prévu demain (20 juillet)

La grève menace au parc national du Mont-Tremblant

Le parc national du Mont-Tremblant pourrait être frappé par une grève de ses employés syndiqués dès demain (20 juillet). Un avis de grève est parvenu à la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) il y a quelques jours visant 23 parcs nationaux ainsi que le gîte du Mont-Albert.

Yves Rouleau , journaliste

La population est invitée à se tenir au courant de tout développement relativement aux négociations pour la suite des choses.
La population est invitée à se tenir au courant de tout développement relativement aux négociations pour la suite des choses.
© Photo L'information du Nord - archives

La Sépaq a fait savoir que si les employés membres du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec déclenchent la grève comme prévu, au parc national du Mont-Tremblant, il ne sera pas possible de camper et prêt-à-camper dans le secteur L’Assomption, prêt à camper au lac des Sables du secteur Pimbina, de se rendre au camping L’Escalier du secteur de la Diable, dans les chalets du secteur L’Assomption, dans les chalets compact du secteur de la Pimbina, dans les chalets nature, Écho et EXP. du secteur de la Diable, au camping rustique Simard 1, le ruisseau, Chez Bulle, Girondin et Lac Caché, au camping de groupe Aulnes, L’Étroit et Savane Nord, au camping de groupe de la Pimbina et L’Assomption, au canot-camping des rivières du Diable et de L’Assomption ainsi que Lacs Rossi.

Parmi les autres activités et services qui ne pourront être assurés, soulignons la location d’embarcations nautiques, la location de vélos, les activités de découverte, la pêche quotidienne dans les secteurs L’Assomption et La Cachée et le parcours des Méandres du Diable.

La Sépaq précise qu’à l’exception des activités, et des services mentionnés dans la liste qui précède, toutes les autres opérations se dérouleraient normalement malgré la grève.

Pour l’hébergement, aucune arrivée ne pourra se faire à compter du 20 juillet dans les unités ciblées dans ce tableau. Les clients arrivés avant le 20 juillet pourront terminer leur séjour tel que prévu à leur réservation.

Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer