L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
31 juillet 2019

La tour de télécommunications ne sera pas construite

Le conseil municipal de Mont-Tremblant rejette une demande de modification à la réglementation d’urbanisme qui aurait permis l’installation d’une tour de télécommunications de Bell Canada, sur le terrain de la sablière municipale non loin du chemin du Village et du chemin du pont de Fer.

Yves Rouleau , journaliste

Le terrain ciblé pour le projet était celui de la sablière municipale non loin du chemin du Village et du chemin du pont de Fer.
Le terrain ciblé pour le projet était celui de la sablière municipale non loin du chemin du Village et du chemin du pont de Fer.
© (Photo L’information du Nord - Archives)

Le rejet de la demande a été déterminé après que plusieurs personnes se soient manifestées pour évoquer des motifs d’opposition, lors d’une récente assemblée de consultation publique.

« Le projet d’installation de tour ne rencontre pas un niveau d’acceptabilité sociale selon le conseil municipal », a indiqué la mairesse suppléante Sylvie Vaillancourt, lors de la dernière assemblée du conseil.

Le maire de la Ville Luc Brisebois avait par ailleurs souligné l’existence de poches dans la ville où la communication cellulaire était difficile ce qui compliquait la vie des services d’urgence notamment, une situation qui demeure inchangée à la suite du rejet du projet de tour de Bell.

La tour de télécommunications que Bell proposait, à 482 mètres au sud du chemin du Village et à 322 mètres à l’ouest du chemin du Pont de fer, était de type autoportante de 91 mètres de hauteur. Cette tour devait accueillir les équipements de transmission de plusieurs compagnies, dont Rogers Communications, afin d’offrir un service regroupé sur une seule structure.

Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer