L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
5 juillet 2019

Une inspection plus poussée nécessaire au pont Prud’homme

Un ingénieur et une équipe du ministère des Transports doivent procéder ces jours-ci à une deuxième inspection du pont couvert Prud’homme, dans la Municipalité de Brébeuf. D’ici là, le pont demeure fermé pour une période d’une durée indéterminée.

Yves Rouleau , journaliste

Le pont couvert construit en 1918 reliant les municipalités de Brébeuf et de Mont-Tremblant est considéré comme faisant partie du patrimoine local. Il se trouve encerclé des eaux tous les printemps, comme ici sur une photo prise lors d’une des récentes crues printanières.
Le pont couvert construit en 1918 reliant les municipalités de Brébeuf et de Mont-Tremblant est considéré comme faisant partie du patrimoine local. Il se trouve encerclé des eaux tous les printemps, comme ici sur une photo prise lors d’une des récentes crues printanières.
© Photo L'information du Nord - archives

Le pont couvert centenaire est fermé depuis une première inspection réglementaire faisant suite à sa fermeture pendant la crue des eaux ce printemps. L’ingénieur avait détecté des dommages suffisants à la structure pour forcer la fermeture, a souligné la porte-parole du ministère des Transports, Samantha Saroufim.

La prochaine inspection va déterminer la suite des choses. Selon l’étendue des dommages, le pont pourrait devoir faire l’objet de travaux majeurs, ce qui impliquerait une fermeture prolongée. C’est seulement s’il s’avère que les dommages sont mineurs que le pont pourra rouvrir à court terme.

La crue habituelle des eaux de la rivière du Diable a forcé la fermeture du pont ce printemps, une occurrence coutumière. L’eau n’avait apparemment pas atteint le tablier du pont, bien qu’elle en soit venue très près.

 

Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer