L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
1 août 2019

Deux personnes périssent dans un incendie à Huberdeau

Les corps de deux personnes ont été retrouvés cet avant-midi dans les décombres de l’incendie d’un édifice de la rue Principale à Huberdeau.

Yves Rouleau , journaliste

Le feu d’une rare violence n’a laissé aucune chance aux deux occupants d’un appartement.
Le feu d’une rare violence n’a laissé aucune chance aux deux occupants d’un appartement.
© Photo L'information du Nord - Yves Rouleau

La Sûreté du Québec a confirmé les décès en début d’après-midi, à la suite de ce violent incendie qui s’est déclaré vers 2h30, dans un édifice comportant trois logements, au 234 de la rue Principale. Les victimes habitaient un appartement dans une annexe à l’arrière de l’édifice.

La scène de l’incendie est actuellement protégée afin de faire la lumière sur les circonstances de l’événement. Le dossier a été confié aux enquêteurs des Crimes majeurs de la Sûreté du Québec.

Les autorités n’avaient pas révélé l’identité des victimes au moment de la publication.

L’alerte incendie a été donné vers 2h30. À l’arrivée sur les lieux des pompiers de la Régie Incendie Nord Ouest Laurentides (RINOL), l’embrasement était généralisé.

Deux occupants, l’un au rez-de-chaussée et l’autre à l’étage, ont tout juste eu le temps d’évacuer leur logement devant l’avancée rapide des flammes.

On s’est rapidement inquiété de la situation des locataires d’un troisième appartement dans un appartement, vers l’arrière du bâtiment. Toutefois, l’intensité du feu n’a pas permis d’intervention de secours. On ne pouvait pas, à ce moment-là, confirmer que les occupants se trouvaient chez eux et avaient péri dans les flammes, mais la présence des deux automobiles de ceux-ci dans le stationnement laissait craindre le pire.

L’incendie a vraisemblablement pris dans la partie arrière du bâtiment, a indiqué Evelyne Charbonneau, de la RINOL. Il était toutefois impossible pour le moment d’établir la cause.

Pas moins de 25 pompiers de la RINOL et de la Sécurité incendie de Mont-Tremblant ont combattu les flammes. Certains d'entre eux se trouvaient toujours sur place jeudi après-midi.

Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer