L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
13 septembre 2019

Un milieu humide remis en état à Mont-Tremblant

Le projet domiciliaire Indigo montre patte blanche et a remis en état le milieu humide dans lequel il a dû effectuer des travaux en 2018.

Maxime Coursol

Le milieu humide longeant le fossé de la rue Labelle, sur le terrain du projet Indigo, a été restauré.
Le milieu humide longeant le fossé de la rue Labelle, sur le terrain du projet Indigo, a été restauré.
© Photo L'information du Nord - Maxime Coursol

Le promoteur du projet, Cédric Grenon, a fait visiter les lieux à <@Ri>L’information du Nord<@$p> le 3 septembre. Les travaux dans le milieu humide, qui consistaient à déboucher le ponceau entre les rues Labelle et Émond à Mont-Tremblant, ne paraissent plus. Le fossé a été empierré et la végétation restaurée pour permettre de retenir davantage l’eau s’écoulant des hauteurs du terrain où se bâtissent les résidences de type triplex.

Rappelons que les travaux avaient été rendus nécessaires, aux yeux du promoteur, car le milieu humide se transformait en « lac », c’est-à-dire que puisque le ponceau était bouché, l’eau s’accumulait dans le fossé et en a même débordé. Les travaux nécessaires pour déboucher le ponceau avaient provoqué le déplacement de sédiments dans le milieu humide, ce qui contrevenait à la Loi sur la qualité de l’environnement du Québec.

M. Grenon a souligné par ailleurs qu’il avait installé plusieurs bassins de sédimentation et des pierres dans les fossés sur le terrain où se bâtissent les résidences. Il a laissé de nombreux arbres sur le terrain où ça s’y prêtait et il a conservé une bande d’arbres d’environ cinq mètres entre son projet et les voisins.

Partager:

Maxime Coursol

  • Courriel

À ne pas manquer