L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
17 septembre 2019

Concentration des activités locales

Groupe Yves Gagnon revient à ses origines

La quincaillerie Groupe Yves Gagnon effectue « un retour aux sources ». À compter de janvier, l’entreprise n’arborera plus la bannière BMR et endossera « sa propre identité d’une entreprise familiale à échelle humaine », a fait savoir la directrice générale Geneviève Gagnon.

Yves Rouleau , journaliste

La direction du Groupe Yves Gagnon: le président Yves Gagnon et la directrice générale Geneviève Gagnon.
La direction du Groupe Yves Gagnon: le président Yves Gagnon et la directrice générale Geneviève Gagnon.
© (Photo gracieuseté)

L’entreprise qui compte six points de vente, dont deux dans la région, annonce également que les activités aux installations de Saint-Faustin-Lac-Carré seront toutes transférées à Mont-Tremblant. Le centre de Saint-Faustin-Lac-Carré sera maintenu jusqu’au 28 septembre, indique Mme Gagnon.

Cette dernière précise que les cinq employés des installations de Saint-Faustin-Lac-Carré seront intégrés au personnel de Mont-Tremblant.

Mme Gagnon ajoute que la mesure est prise dans le contexte d’une demande croissante à la quincaillerie de Mont-Tremblant. « La décision de centrer les opérations à Mont-Tremblant permet également d’amenuiser les impacts de la pénurie de main-d’œuvre », affirme-t-elle.

« Respecter notre ADN »

Par ailleurs, la décision du Groupe Yves Gagnon de « voler de ses propres ailes d’un commun accord avec BMR », vise à remettre à l’avant-plan l’identité fondamentale de l’entreprise, explique Mme Gagnon. « Nous sommes une entreprise familiale à échelle humaine », souligne-t-elle.

La directrice ajoute que le changement s’inscrit dans un désir de préserver leurs valeurs familiales, d’assurer un avenir aux commerces de proximité et de sauvegarder les emplois locaux.

« En optant pour un mode opérationnel indépendant à échelle humaine, nous respectons notre ADN qui est de présenter l’offre d’une grande surface avec l’esprit de la quincaillerie du coin », mentionne la directrice générale.

Outre son emplacement de Mont-Tremblant, le Groupe Yves Gagnon, fondé par ce dernier en 1973, compte quatre autres points de vente à Amqui, Chénéville, Saint-André-Avellin et Saint-Jean-sur-Richelieu.

Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer