L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
21 janvier 2020

Deux accidents impliquant l’alcool à Mont-Tremblant

Une mère prétend avoir été au volant pour protéger son fils

Les policiers de Mont-Tremblant ont procédé à l’arrestation d’un chauffard ivre à la suite d'une sortie de route sur la 117, à la hauteur du carrefour giratoire de la rue Vaillancourt, mais n’ont pas sévi contre la mère de celui-ci qui avait prétendu, de façon mensongère, avoir été au volant du véhicule.

Yves Rouleau , journaliste

© Photo L'info du Nord - archives

Alors que les policiers tentaient de déterminer les circonstances de l’accident, le 17 janvier un peu avant une heure du matin, la mère du conducteur s’est présentée sur les lieux, prétendant qu’elle était au volant au moment de l’embardée.

Les policiers ont rapidement pris connaissance d’une bande vidéo d’une caméra de surveillance ainsi que de la déclaration d’un témoin. Ces deux éléments ont confirmé leurs soupçons initiaux sur la véritable identité du conducteur.

Le suspect, un homme dans la vingtaine de Mont-Tremblant, a été arrêté et conduit au poste de police où des analyses ont démontré un taux d’alcoolémie de 210 mg d’alcool par 100 ml de sang, soit plus du double de la limite permise par la loi.

Prise de remords, la mère a finalement pleinement collaboré avec les policiers ce qui lui a évité une accusation de méfait public.

Trois fois la limite d’alcool permise

À la suite d'un appel logé par un témoin, une conductrice dont l’auto s’était retrouvée au fond d’un fossé, sur la route 323 dans la nuit du 18 janvier, a été placée en état d’arrestation pour avoir conduit ivre. 

La suspecte, une femme de 30 ans, a été conduite au poste où des analyses ont démontré un taux d’alcoolémie de 230 mg d’alcool par 100 ml de sang, soit près de trois fois la limite permise par la loi.

La femme n’a pas été blessée lors de sa sortie de route. Son permis de conduire a été suspendu sur-le-champ pour 90 jours et le véhicule qu’elle conduisait a été saisi pour une période de 30 jours. 

Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer