L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
23 janvier 2020

Préposés à l’accueil et employés de cuisine

Québec aide des employés de l’hôtellerie de Mont-Tremblant à acquérir de la formation

La région de Mont-Tremblant touchera 570 000$ pour permettre à des travailleurs liés à l’industrie touristique d’acquérir une formation.

Yves Rouleau , journaliste

Le ministre Boulet a profité de son arrêt à Mont-Tremblant pour échanger avec plusieurs intervenants de la communauté. Il est photographié ici avec la députée de Labelle Chantale Jeannotte, le président de la Chambre de commerce du Grand Mont-Tremblant Mathieu Lapointe et le maire de Mont-Tremblant Luc Brisebois.
Le ministre Boulet a profité de son arrêt à Mont-Tremblant pour échanger avec plusieurs intervenants de la communauté. Il est photographié ici avec la députée de Labelle Chantale Jeannotte, le président de la Chambre de commerce du Grand Mont-Tremblant Mathieu Lapointe et le maire de Mont-Tremblant Luc Brisebois.
© Photo L'info du Nord - Jean-Marie Savard

Participant à un dîner de la Chambre de commerce du Grand Mont-Tremblant, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale Jean Boulet a annoncé cette injection de fonds en présence de plus d’une centaine de convives, au Quartier Tremblant (centre de villégiature Tremblant).

Le ministre a expliqué que la somme d’argent permettra plus spécifiquement à une quinzaine de travailleurs œuvrant à l’accueil et à la réception et une quinzaine d’autres travaillant en cuisine dans le secteur hôtelier de Mont-Tremblant et de la région d’obtenir un Diplôme d’études professionnelles.

Treize entreprises hôtelières dont les besoins sont criants ont été identifiées, a spécifié le ministre Boulet. « La formation s’effectuera en alternance travail/études. Les inscrits continueront de gagner de l’argent en se perfectionnant et l’employeur pourra assurer une rétention de ces employés étudiants ».

Ce type de formation privilégiant les formations de courte durée et les stages est incidemment privilégié dans l’ensemble des programmes mis de l’avant par le gouvernement du Québec afin de contrecarrer la pénurie de main-d’œuvre. « Ces programmes peuvent profiter à toutes les catégories de travailleurs, jeunes ou travailleurs expérimentés », a précisé le député de Trois-Rivières.

Le ministre Boulet a rappelé l’importance sous-estimée de l’industrie touristique au Québec et dans la région de Mont-Tremblant. « Le tourisme représente 2,5% du produit intérieur brut du Québec et pas moins de 400 000 emplois. Pendant ce temps, le taux de chômage est très bas dans les Laurentides et il le serait encore davantage n’était-ce des 60 000 postes qui ne sont pas comblés actuellement », a-t-il lancé.

« Mobilisez-vous et travaillez tous ensemble » car le vieillissement de la population au Québec pèsera sur le marché de l’emploi pendant encore dix ans, ajoute le ministre. Il s’est néanmoins empressé d’ajouter que le gouvernement avait mis en branle plusieurs mesures qui contribueront à atténuer le problème en facilitant, à l’échelle du Québec, l’embauche des travailleurs expérimentés, des personnes handicapées, des jeunes et des travailleurs immigrants.

Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer