L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
26 février 2020

Le doyen de la prochaine Classique des Légendes

Pierre Gratton: légende du ski à 91 ans

Skieur dès l’âge de 15 ans et assidu des pistes de la Station Mont Tremblant depuis sept décennies, Pierre Gratton croyait avoir rempli tout le tiroir des souvenirs liés à ce lieu avant de participer en 2018, à l’âge de 89 ans, à la Classique des Légendes.

Yves Rouleau , journaliste

Pierre Gratton, bien solide sur ses skis à 91 ans.
Pierre Gratton, bien solide sur ses skis à 91 ans.
© Photo gracieuseté

Le « ski bum », comme il se décrit volontiers lui-même, sera de nouveau de l’événement cette année, plus fringant que jamais à 91 ans, ce qui en fera le doyen des participants.

« Je n’avais pris part qu’à une seule compétition dans toute ma vie avant la Classique de 2018. C’est juste une idée folle qui m’est venue en voyant une affiche de l’événement », raconte l’ingénieur à la retraite, originaire d’Ottawa.

Lors de sa première expérience, il avoue s’être demandé ce qui avait bien pu lui passer par la tête alors qu’il se préparait à la course. « Je regardais tous ces as du ski habitués des compétitions autour de moi en pensant: qu’est-ce que tu fais ici ? », relate celui qui a écoulé de nombreuses vacances et fin de semaine à Mont-Tremblant au cours de sa vie.

L’intrépide skieur s’est étonné lui-même de sa performance. « Lors de la cérémonie de remise des médailles, je ne m’attendais pas à entendre mon nom après les mots "gagnant de la médaille d’argent" », relate-t-il non sans humour.

Cette année, le Tremblantois de cœur en sera à sa troisième Classique des Légendes. Il se sent en pleine forme quelques semaines seulement après un séjour de ski à Banff avec ses enfants et petits-enfants.

Sa grande forme n’est pas le fruit du hasard, admet-il. « Tout passe par l’amour et la bonne bouffe », dit-il en tournant vers sa conjointe Ghislaine Montion. « Ma femme est une excellente cuisinière », ajoute-t-il.

Outre l’amour et la bonne alimentation, Pierre reconnaît qu’il prend un soin jaloux de sa condition physique. Il s’entraîne chez lui (et a même un entraîneur personnel) en plus de surveiller sa diète.

C’est ce qui lui permet de s’élancer sur les pistes au moins une fois par semaine. Propriétaire et locataire de résidences secondaires à Mont-Tremblant pendant des années, il se contente maintenant d’un périple de ski hebdomadaire et il effectue le trajet en automobile de sa résidence d’Ottawa.

Lorsque le soleil brille de tous ses feux et que l’air frais et pur pince les joues, comme lors de la journée de l’entrevue avec L’info du Nord, Pierre Gratton est un homme heureux. Il incarne toutes ses personnes qui la semaine durant rêvent du prochain moment de pur bonheur sur les pistes enneigées. Il représente le skieur ordinaire, une légende du ski à leur manière.

PHOTO CI-BAS

Inscrit sur un coup de tête à la Classique des Légendes en 2018, le passionné de ski a décroché une médaille d’argent qu’il n’attendait pas du tout dans sa catégorie d’âge.

Galerie de photos

    SPO-pierre gratton1.jpg
  • 1/1
Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer