L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
26 mars 2020

Pour donner ou recevoir de l’aide

Solidarité et entraide en temps de crise

Face à la pandémie de COVID-19 qui force la société à se mettre sur pause, de nombreux citoyens se retroussent les manches pour aider leur prochain. Les organismes communautaires de la région sont plus sollicités que jamais en raison de la crise économique qui ébranle tout le Québec. Tour d’horizon pour ceux qui veulent offrir leur aide ou qui ont besoin d’un coup de pouce en ces temps difficiles.  

Marilou Séguin

De nombreux citoyens se serrent les coudes et font preuve de solidarité pour faire face à la crise qu’engendre la pandémie de coronavirus.
De nombreux citoyens se serrent les coudes et font preuve de solidarité pour faire face à la crise qu’engendre la pandémie de coronavirus.
© (Photo Pixabay)

Il n’y a pas que les arcs-en-ciel qui se multiplient aux fenêtres, les bonnes actions aussi font des petits aux quatre coins de la région. Que ce soit pour faire l’épicerie d’un aîné en confinement ou préparer des paniers de dépannage alimentaire, plusieurs répondent présents.

Vous voulez aider?

Dans la région, la MRC des Laurentides indique que les personnes qui veulent aider peuvent se référer au centre d'action bénévole des Laurentides: 819-425-8433 ou info@cab-laurentides.org ou https://www.cab-laurentides.org/. Les personnes de 70 ans et plus qui ont besoin d'aide peuvent aussi les contacter.

Du côté de Mont-Tremblant les citoyens peuvent aussi contacter la Samaritaine:  www.lasamaritaine.ca.

L’organisme indique toutefois qu’ils ne peuvent pas accepter les dons présentement. « Prière de les conserver pour notre réouverture. Ils nous permettront de relancer notre mission en grande force », mentionne-t-on sur leur Page Facebook.

Pour les personnes de 70 ans et moins (en quarantaine ou isolés), la Ville de Mont-Tremblant indique que  vous pouvez faire appel à une compagnie de taxi (certaines conditions s’appliquent) :Taxi local – 819-429-8294 ou Taxi express – 819-429-9119.

 Le Marché Bonichoix livre également à domicile, pour ce faire vous devez téléphoner au 819-425-3604, de 9 h à midi, et l’épicerie sera livrée gratuitement à domicile.

Vous pouvez communiquer avec la Ville de Mont-Tremblant 7 jours sur 7 de 8 h 30 à midi et de 13 h à 16 h 30 au 819-425-8614, poste 2500 ou par courriel au info@villedemont-tremblant.qc.ca.  En dehors des heures d’ouverture régulières, vous pouvez téléphoner au 819-425-2723.

La Ville de Mont-Tremblant remercie tous ceux et celles qui se mobilisent pour venir en aide aux personnes qui en ont besoin.

jebenevole.ca un portail d’aide pour faire le pont

Les citoyens qui veulent soutenir la société en donnant un coup de main aux organismes communautaires pour venir en aide aux personnes plus vulnérables peuvent s’inscrire sur le portail d’aide aux organismes communautaires jebenevole.ca indique Québec.

Le ministre du Travail, Jean Boulet, le mettra en place au cours des prochains jours, a affirmé le premier ministre François Legault lors de son point de presse du 24 mars. « Je sens beaucoup de solidarité chez les Québécois. Il faut continuer. On doit s’entraider, c’est important », affirme M. Legault.

Le site https://www.jebenevole.ca/ est déjà en ligne, indique la Table des regroupements provinciaux d'organismes communautaires et bénévoles. Cette plateforme web est le site provincial de jumelage des centres d’action bénévole du Québec et des organismes sans but lucratif (OSBL) avec les bénévoles. « Vous recherchez des offres de bénévolat près de chez vous ou votre organisme est à la recherche de bénévoles, Jebenevole.ca répond à vos besoins! » indique la plateforme.

Val-David et Val-Morin

Du côté de Val-David, les citoyens s’organisent pour prendre soin de leur communauté. La Municipalité et le comité MADA ont lancé une démarche pour protéger et soutenir les citoyens du village qui ont des besoins émotifs ou matériels.

Ils recherchent des aînés ou des personnes vulnérables qui pourraient souffrir d’isolement et des bénévoles qui auraient quelques heures à offrir pour faire des téléphones de soutien, de la livraison ou d’autres petites tâches. Si vous connaissez une personne à risque qui aurait besoin d’être aidée ou si vous voulez contribuer, vous pouvez contacter mada@valdavid.com ou au 819-324-5678 pour parler à la réceptionniste de la Municipalité.

L’organisme local Partage & Solidarité Laurentides, qui fait de la distribution alimentaire, offre maintenant un service de prise de commande et livraison à Val-David et Val-Morin. Cette offre est limitée au Métro Val-David et Bio Sattva indique l’organisme.  Passez votre commande à Lyne au 819-320-0871.

Groupe d’entraide aux petits oignons

Du côté de Tremblant, le groupe Facebook « Communauté solidaire aux petits oignons », lancé par la Ferme et le marché-bistro Aux petits oignons, vise à permettre aux gens de demander ou d'offrir de l'aide pour faire l'épicerie ou récupérer des paniers de légumes (pour les abonnés à leurs paniers bio solidaires). « Nous sommes aussi ouverts à toute autre suggestion d'initiatives de solidarité au sein de notre communauté. Il est important d'aider les gens en confinement afin d'éviter qu'ils n'aient à sortir, les aider à rester en santé et contribuer tous ensemble à cet effort collectif de prévention », mentionnent-ils.

Moisson Laurentides toujours là

Moisson Laurentides assure maintenir ses services d’aide alimentaire à la population des Laurentides durant la pandémie de COVID-19. « Nous ferons tout ce qui est possible pour aider le maximum de personnes en espérant ne pas manquer de nourriture, malgré la fermeture de certains organismes locaux », indique l’organisme qui invite les établissements commerciaux disposant de surplus de nourriture à communiquer avec eux par courriel au distribution@moissonlaurentides.org ou par téléphone au 450 434-0790 poste 309. « Nous aurons de votre appui pour répondre à la demande grandissante dans les prochaines semaines. Si votre situation le permet, vous pouvez faire un don à Moisson Laurentides à l’adresse suivante https://www.moissonlaurentides.org/faire-un-don/ », souligne l’organisme.

Message de l'Étincelle d'Amherst

Avec l’annonce de toutes les fermetures dues au coronavirus, les familles et individus dans le besoin de notre municipalité sont de plus en plus préoccupés a indiqué sur sa page Facebook l’Étincelle d’Amherst.

« Nous tenons à rassurer tous nos bénéficiaires que l’Étincelle d’Amherst répondra à vos demandes. En tout temps, pour les dépannages alimentaires, un seul numéro de téléphone: 819-687-8157. »

Il ne s’agit pas d’une liste exhaustive de tout ce qui se fait dans la région, mais de quelques exemples. N’hésitez pas à nous contacter pour nous partager des initiatives d’entraide et de solidarité dans la région.

Un fonds d’urgence pour Centraide

Centraide Hautes-Laurentides a mis sur pied un fonds d’urgence pour soutenir les personnes les plus vulnérables durant la pandémie de la COVID-19. PROPAGEZ L’ENTRAIDE, PAS LE VIRUS indique l’organisme. Pour donner au FONDS SPÉCIAL COVID-19, rendez-vous à l’adresse maregioncentraide.com.

Une aide financière d’urgence de 2 M$

Le 24 mars, dans la foulée des mesures déployées par le gouvernement du Québec pour protéger la santé de la population du Québec, la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a annoncé qu’un soutien financier d’urgence de 2 M$ sera versé aux Banques alimentaires du Québec. Ce financement s’inscrit en soutien à la mission de l’organisme d’offrir de l’aide alimentaire aux personnes en situation de vulnérabilité partout à travers la province et d’être présent auprès des communautés pour leur fournir un approvisionnement de denrées et un soutien d’urgence dans des situations exceptionnelles. Cette somme vise à répondre de façon efficace à la hausse des besoins d’aide alimentaire, notamment par l’achat de denrées et l’ajout de main-d’œuvre. Elle pourra également être utilisée pour soutenir d’autres organismes communautaires qui pourraient avoir des besoins en denrées alimentaires.

Partager:

Marilou Séguin

  • Courriel

À ne pas manquer