L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
3 février 2016

Lauréate de l’AQMAT

RONA Forget reçoit les grands honneurs

RONA Forget de Mont-Tremblant a raflé non pas un, mais deux prix lors du prestigieux Gala Reconnaissance AQMAT, le 23 janvier.
France Forget, lors de son discours de remerciement lors de la remise des prix, au château Frontenac.
France Forget, lors de son discours de remerciement lors de la remise des prix, au château Frontenac.
© Photo gracieuseté – AQMAT
RONA Forget de Mont-Tremblant a raflé non pas un, mais deux prix lors du prestigieux Gala Reconnaissance AQMAT, le 23 janvier.

Cet événement, qui en est à sa 4e édition, est organisé par l’Association québécoise de la quincaillerie et des matériaux de construction (AQMAT). Celle-ci a choisi d’octroyer, à l’issue d’une sélection devant jury composé de six experts indépendants, les prix « Perspective Marchands » et « Patrimoine Marchands » à RONA Forget.

Le prix Perspective honore un marketing remarquable, permettant à l’entreprise de mieux se démarquer de la concurrence, tandis que le prix Patrimoine honore une famille en affaires depuis au moins deux générations et où la relève joue un rôle réel.

Deux prix mérités

France Forget, directrice marketing et développement des affaires de l’entreprise, ne cachait pas sa fierté de voir RONA Forget décrocher ces deux prix.

«Nous avons la chance, la famille Forget, d’être partout dans la communauté. Nos doyens nous ont fait confiance et à notre tour, nous intégrons nos enfants à l’entreprise. Suite au départ à la retraite de la 3e génération, cette année, nous avons élaboré un plan stratégique en tenant compte du sondage Employeur de choix, qui redéfinit les rôles et les responsabilités de chacun», déclare-t-elle. 

Du côté du prix Perspective, l’AQMAT a salué les nombreux partenariats que RONA Forget a su tisser dans la communauté (avec le Domaine Saint-Bernard, le Demi-marathon, etc.) et avec l’humoriste Jean-Marie Corbeil, porte-parole de l’entreprise depuis trois ans maintenant. Elle a aussi souligné les efforts que déploie le centre de rénovation tremblantois pour rejoindre sa clientèle féminine.

«Nous tentons chez RONA Forget de créer une relation avec nos clients, sans qu’ils nous voient avec un signe de dollar dans les yeux. Nous veillons d’abord et avant tout à s’informer des projets de nos clients pour ensuite bien les accompagner dans leurs démarches», conclut France Forget.

Partager:

À ne pas manquer