L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
22 avril 2016

Projet Banque de terre: un match parfait à Brébeuf

La région a gagné deux nouveaux résidents cet hiver: Mathieu Roy et Catherine Baltazar. Le couple de Montréal a choisi de s’installer ici afin de mener à bien son projet: une exploitation de petits fruits biologiques.
Mathieu Roy et Catherine Baltazar cultiveront et vendront à Brébeuf des fruits des champs biologiques.
Mathieu Roy et Catherine Baltazar cultiveront et vendront à Brébeuf des fruits des champs biologiques.
© Photo gracieuseté
La région a gagné deux nouveaux résidents cet hiver: Mathieu Roy et Catherine Baltazar. Le couple de Montréal a choisi de s’installer ici afin de mener à bien son projet: une exploitation de petits fruits biologiques.

«Nous avions un projet déjà, qu’on voulait mener sur l’île de Montréal, raconte Catherine. Malheureusement, ça n’a pas fonctionné. On était donc à la recherche d’une terre pour le réaliser.»

C’est en utilisant le programme Banque de terre, maintenant implanté dans huit MRC au Québec, que le couple a trouvé le match parfait. L’agent de développement rural de la MRC des Laurentides, Jean-Michel Archambault-Cyr, a vu leur projet et a tout de suite pensé à un propriétaire de terre agricole à Brébeuf, qui utilise celle-ci comme villégiateur et cherchait quelqu’un pour la cultiver.

Il a alors organisé une rencontre entre les deux après s’être assuré du sérieux de la démarche des Montréalais. «J’ai joué un peu à la marieuse», glisse M. Archambault-Cyr en rigolant.

Premier cas, premier succès

La rencontre a tout de suite été une réussite. Le couple a signé un bail de 30 ans afin de louer une superficie de quinze acres, sur laquelle pousseront des légumes, des fraises, des framboises, et éventuellement des bleuets et des camerises.

«Le timing était parfait, dit Mathieu. Comme nous avons moins de 40 ans et qu’on veut faire du bio certifié, nous bénéficions de subventions de la Financière agricole et du ministère de l’Agriculture du Québec. Grâce à Banque de terre, on a enfin ce qui nous manquait pour démarrer notre entreprise.»

Il y a cependant eu un problème de taille: le champ qui sera cultivé, dans le rang des Vents, se trouve pour moitié à Brébeuf et l’autre moitié à La Conception. La frontière entre les deux municipalités (qui sont aussi dans des circonscriptions foncières différentes) passe en plein milieu! Il en a résulté quelques tracasseries administratives et légales, mais finalement, le projet ira de l’avant.

«C’est un premier cas pour nous depuis que la MRC a joint Banque de terre, dit M. Archambault-Cyr. On a donc beaucoup appris, d’autant plus avec ces difficultés. Je suis fier de notre premier succès.»

Grâce à Banque de terre, on a enfin ce qui nous manquait pour démarrer notre entreprise.
Mathieu Roy

Chose certaine, les nouveaux maraîchers ne regrettent pas leur choix. «On a reçu un très bel accueil sur le rang des Vents, et on veut remercier tous nos voisins et surtout Jean-Michel de la MRC. C’est grâce à lui que dès cet été, nous produirons des fraises et des légumes», conclut Mathieu.

Pour en savoir plus sur cette nouvelle exploitation agricole, visitez le site www.larecoltedelarouge.com.

Partager:

À ne pas manquer