L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
7 septembre 2018

Club d’astronomie Mont-Tremblant

À la découverte de l’Univers et des étoiles

Beaucoup de gens l’ignorent, mais le Domaine Saint-Bernard, à Mont-Tremblant, héberge le pavillon d’astronomie Velan, le plus gros observatoire public au nord de Laval et le deuxième en importance au Québec après celui du Mont-Mégantic.

Daniel Deslauriers , journaliste

À n’en pas douter, l’Univers passionne petits et grands.
À n’en pas douter, l’Univers passionne petits et grands.
© Photo gracieuseté

Cet observatoire a été construit en 2005 grâce à son président fondateur, Karel Velan, un physicien, ingénieur et homme d'affaires québécois qui s’est passionné pour l’astronomie jusqu’à sa mort en 2017.

C’est au cours de cette même année 2005 que le Club d’astronomie Mont-Tremblant a vu le jour. Une cinquantaine de membres, tous des passionnés tissés serrés, s’y réunissent, trois fois par mois, pour participer à des conférences, des soirées « astrophoto » et des soirées consacrées à l’observation du ciel.

Le Club d'astronomie Mont-Tremblant s'adresse aux personnes de tout âge qui s'intéressent, de près ou de loin, à l'astronomie. Toute personne intéressée à apprendre est la bienvenue. La grande majorité des membres sont des débutants et il n'est pas nécessaire de posséder d'instruments d'observation. Le club profite de l'accès aux télescopes et aux divers instruments du Pavillon d'astronomie Velan. Aussi, lorsque le ciel est dégagé, l'observation est possible après les rencontres.

Passion commune

Méconnus, le Club d’astronomie Mont-Tremblant et le Pavillon d’astronomie Velan attirent souvent les foules comme ce fameux épisode des Perséides, les 10 et 11 août, où plus de 2 300 personnes ont assisté à ce spectacle. « On a eu droit à un ciel parfait, l’une des meilleures années depuis 10 ans », nous dit Gilles Patenaude, le secrétaire du Club d’astronomie Mont-Tremblant.

M. Patenaude et sa conjointe Diane sont « tombés en amour avec l’Univers », comme ils le disent si bien, lorsqu’ils ont aperçu la planète Saturne pour la première fois à travers la lunette de leur télescope. Ils ne sont pas les seuls. « On a déjà vu des gens fondre en larmes littéralement lorsqu’ils ont aperçu Saturne. C’était le début d’une grande aventure pour eux aussi », nous dit Mme Patenaude qui préside aujourd’hui le conseil d’administration.

« De tout temps, l’Univers et les étoiles ont fasciné l’humanité, poursuit Mme Patenaude. Découvrir les étoiles est à la portée de tout le monde. »

« Même avec une bonne lunette d’approche, on peut voir la galaxie d’Andromède qui est située à 2,5 millions années/lumière de la Terre, ajoute son conjoint. C’est fascinant de penser qu’il existe des milliards de galaxies et même plusieurs univers. On réalise alors qu’on est bien petit. »

Soirée d’ouverture

Le Club d’astronomie Mont-Tremblant lancera sa saison 2018-19, le mardi 11 septembre de 19h30 à 21h30, au Domaine Saint-Bernard. Parmi les activités à l’affiche, le dévoilement de la programmation pour la prochaine année. On aura droit à plusieurs conférences animées par des astronomes amateurs, mais aussi des scientifiques réputés sur des questions aussi diverses que les étoiles doubles, le 50e anniversaire d’Apollo 8 et le satellite Gaia et ses deux télescopes qui topographient l’Univers.

Les gens, qui voudraient devenir membre, peuvent visiter le site Internet au www.astromt.org. Plus de renseignements aussi, par courriel, à astronomietremblant.president@gmail.com.

Partager:

Daniel Deslauriers , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer