L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
15 octobre 2018

Première Scène

Vincent Vallières en tête à tête avec son public

Par Dyane Bouthillette - Vincent Vallières a séduit ses spectateurs lors de son passage sur les planches de l'Église du village de Mont-Tremblant, le 12 octobre. En tête-à-tête et coeur à coeur avec le public, il a créé une atmosphère chaleureuse, sympathique et intimiste.

Vincent Vallières était heureux de son retour sous les projecteurs de Première Scène.
Vincent Vallières était heureux de son retour sous les projecteurs de Première Scène.
© Photo L’information du Nord – Dyane Bouthillette

L'auteur-compositeur-interprète apparaissant sur scène, une belle simplicité et une aisance rayonnaient dans toute son attitude. Prenant sa guitare, sous les applaudissements et les cris du public, il a fait un sourire en guise de salutation. Il a ensuite entonné Au matin du lendemain, une chanson de son 7e album Le temps des vivants.

Accompagné par son homme-orchestre, André Papanicolaou, Vincent a interprété ses nouveautés et les classiques de son répertoire.

« Bonsoir Tremblant! Comment ça va? », a demandé le chanteur après avoir interprété quelques pièces.

Vincent a précisé qu'il n'était pas en tournée, mais qu'il présentait des spectacles ici et là, à l'occasion. « J'avais envie de continuer à chanter, mais de façon plus informelle avec un rapport plus privilégié avec les gens, être proche des gens et pouvoir entrer en contact avec eux », a-t-il dit lors d'une courte entrevue avec L'information du Nord, après le spectacle.

Sympathiques interactions

Par ses chansons et interactions, le chanteur nous a fait sourire avec certaines de ses réflexions, nous a touché en se racontant, nous a fait rire avec ses questionnements, nous a invité à échanger et à chanter avec lui.

Révérence à Gilles Vigneault

En hommage à Gilles Vigneault, Vincent Vallières a chanté J'ai planté un chêne. L'auteur-compositeur-interprète, affirmant la richesse de sa rencontre avec ce géant de la chanson québécoise, a mis en pratique l'un des conseils qu'il a reçus de lui, soit celui de chanter sans sa guitare. 

Accompagné au piano par son musicien, Vincent Vallières était touchant dans l'interprétation de Loin dans le bleu, une pièce qu'il a composée lors de cet atelier. « M. Vigneault, je le considère vraiment comme un très grand artisan de la chanson. Tout ce qu'il fait, c'est tissé très serré », a expliqué Vincent au journal.

Un fracassant rappel 

Le public réclamant bruyamment son retour, Vincent Vallières est revenu sous les projecteurs. Chantant d'abord À hauteur d'homme, il réservait pour la fin, On va s'aimer encore. À travers l'explosion de joie exprimée par les spectateurs, on pouvait décoder « Nous on t'aimera toujours ».

Partager:

À ne pas manquer