L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
12 décembre 2018

Steve Provost présente "Le Grand 6 pieds"

La fin de l’année 2018 ne sera pas de tout repos pour Steve Provost. Il dévoile son 2e album, Le Grand 6 pieds, tout en présentant deux spectacles à l’église du Village de Mont-Tremblant.

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

Fort d’un nouvel album, Steve Provost sera accompagné de sa fidèle guitare, les 21 et 22 décembre, sur les planches de l’église du Village.
Fort d’un nouvel album, Steve Provost sera accompagné de sa fidèle guitare, les 21 et 22 décembre, sur les planches de l’église du Village.
© Photo gracieuseté

Le chanteur originaire de Brébeuf (il y demeure toujours, d’ailleurs) lancera officiellement son album au Lion d’Or, à Montréal, le 17 décembre. Bien que le titre puisse évoquer la chanson culte de Claude Gauthier, Steve Provost assure qu’il n’y a aucun lien entre les deux. « Ça vient d’un show que j’ai donné et qu’on avait appelé Le Grand 6 pieds à cause de ma stature. On a un peu continué dans la veine de ce  show-là et ç’a donné l’album », explique-t-il.

Si la quasi-totalité de l’album sont des compositions originales de Steve Provost, trois chansons ne sont pas de lui. La première, Le Reel de Pointe-au-Pic, est un air traditionnel qui rend hommage au défunt père de l’artiste, qui était lui-même un musicien et un fanatique de musique traditionnelle. La seconde est une chanson originale de Tex Lecor, baptisée La Théière. La troisième a été écrite et interprétée une seule fois par le chanteur bien connu Patrice Michaud. « C’est une chanson qui parle des cultivateurs, de leur héritage, de nos racines. Ça m’a beaucoup touché quand je l’ai entendu et j’ai demandé à Patrice si je pouvais me l’approprier et l’endisquer. Il m’a dit oui tout de suite », raconte le chanteur de Brébeuf.

Folk, trad, country

L’accouchement de ce 2e album aura duré six ans. Plusieurs chansons ont été écrites dès 2012 alors que d’autres se sont ajoutées au gré des événements dans la vie de Steve Provost. « C’est une période où je suis devenu plus mature, avec l’expérience de tournée, la reprise de la terre familiale, l’arrivée de mes deux garçons. Le ton est plus posé, plus réfléchi que sur mon 1er album », raconte-t-il.

Le son est différent aussi: l’auteur-compositeur-interprète le définit comme très folk, avec des accents country et traditionnel. « C’est un style unique, avec du banjo, de la mandoline, du violon et de la guitare. On voit peu ce genre d’amalgame dans les chansons en français », décrit-il.

À Mont-Tremblant

Le lancement au Lion d’Or est ouvert à tous et gratuit, mais il faut réserver sa place sur le site www.steveprovost.ca. On peut, sur ce même site, acheter également des billets pour son spectacle du vendredi 21 décembre, à 20h, à l’église du Village de Mont-Tremblant. Les billets pour celui du samedi 22 ont déjà tous trouvé preneur.

Lors de ce spectacle, Steve Provost présentera quelques morceaux de son nouvel album, mais il s’agira vraiment d’un spectacle du temps des Fêtes. Autrement dit, il faut s’attendre à une musique festive, aux rythmes très accrocheurs où le son du violon transportera l’auditoire vers un univers de contes et légendes.

Quand est-ce que les citoyens de la région auront droit alors à un spectacle consacré à la découverte du Grand 6 pieds? « Il n’y a rien de déterminé encore, répond l’artiste. Éventuellement, nous allons sûrement créer une formule acoustique du  show pour se promener dans les régions. »

Partager:

Maxime Coursol , Rédacteur en chef

  • Courriel

À ne pas manquer