L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
29 octobre 2019

À la Maison des Arts Saint-Faustin.

L’histoire du Parc national du Mont-Tremblant racontée en photos

À quelques mois de l'année du 125e anniversaire de la fondation du Parc national du Mont-Tremblant, véritable monument de la région, la Société d’histoire de la Repousse tient une exposition de photographies historiques sur le thème, au local Robert G. Desjardins à la Maison des Arts Saint-Faustin.

Yves Rouleau , journaliste

Pierre Dubé et Chantale Dubé ont recueilli, numérisé les photos et effectué la recherche pour l’exposition « Célébrons 125 ans de nature et de découverte: Parc national du Mont-Tremblant 1895-2020 ».
Pierre Dubé et Chantale Dubé ont recueilli, numérisé les photos et effectué la recherche pour l’exposition « Célébrons 125 ans de nature et de découverte: Parc national du Mont-Tremblant 1895-2020 ».
© Photo L’information du Nord – Yves Rouleau)

L’exposition « Célébrons 125 ans de nature et de découverte: Parc national du Mont-Tremblant 1895-2020 », s’est ouverte cet été suscitant un grand intérêt, a indiqué le président de la Société d’histoire, Jean-Yves Grandmaison.

Il s’agit d’une rétrospective du plus ancien parc provincial du Québec, par le biais de quelque 150 photos en noir et blanc, dont quelques-unes remontent au XIXe siècle , rappelle Pierre Dubé et Chantale Cantin. Ces derniers ont œuvré avec détermination à recueillir les photos, les trier, les numériser, les placer en plus de créer des fiches d’information, pendant des semaines avant l’événement: « un travail de moine », soulignent-ils.

Pour cette exposition, en cours jusqu’à la fin de l’année prochaine à la salle Robert G. Desjardins, le trio a pu compter sur la collaboration de la Sépaq, de la Société du patrimoine SOPABIC, de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec ainsi que de citoyens locaux pour les photos. Celles-ci seront toutes conservées au terme de l’exposition .

« On voulait rappeler l’histoire de cet équipement important pour la région, très fréquenté par les gens d’ici et les visiteurs (près de 500 000 visiteurs l’an dernier). Un grand nombre de résidents locaux y ont travaillé au fil du temps, y travaillent encore, y ont fait des excursions et passé des vacances », mentionne le président de la Repousse, Jean-Yves Grandmaison.

Films et personnalités

Ce dernier rappelle que le parc a donné lieu, au cours des années, à d’importantes recherches biologiques, notamment liées à la pisciculture.

Outre les photos qui tapissent six murs, l’exposition présente deux films de l’ONF.

Des personnalités étroitement liées à l’histoire du parc apparaissent sur les clichés ou sont évoquées dans les fiches d’information. Les trois piliers de l’exposition ont cité l’ancien directeur du parc Albert Courtemanche, le biologiste de l’Université de Montréal Gustave Prévost, le promoteur d’un projet de sanatorium (qui n’a jamais vu le jour) Camille Laviolette, le contremaître dans l’exploitation forestière Oscar Maher ou le « jobbeur » Gilles Lauzon.

C’est tout cet univers que les visiteurs découvriront ou redécouvriront en se rendant à la salle Robert G. Desjardins, à la Maison des arts Saint-Faustin, pendant les heures d’ouverture d'ici la fin de l’année et l’an prochain.

Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer