L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
25 septembre 2019

À la salle Alphonse-Desjardins

Entre elles, éveiller l’art et le transmettre

Elles sont huit. Elles travaillent auprès des jeunes de la Commission scolaire des Laurentides. Avec l’exposition intitulée Entre elles, ces enseignantes et intervenantes présenteront en octobre une autre facette de leur personne, celle de l’artiste en art visuel.

Une œuvre de Nathali Duperron, membre du collectif d’enseignantes et d’intervenantes de la CSL qui exposera à la salle Alphonse-Desjardins en octobre.
Une œuvre de Nathali Duperron, membre du collectif d’enseignantes et d’intervenantes de la CSL qui exposera à la salle Alphonse-Desjardins en octobre.
© Photos gracieuseté)

Une professeure d’art est-elle une artiste manquée? Cette question est lancée sans méchanceté à Nathali Duperron, enseignante spécialiste en arts plastiques à l’école secondaire Curé-Mercure. « Jusqu’à une certaine mesure, oui. Parce qu’il est difficile d’avoir le temps et l’énergie nécessaires pour enseigner et faire une production d’artiste en même temps. » Mais elle parle pour elle-même, insiste-t-elle, et non pour le collectif.

Désir d’expo

Nathali Duperron a visité une exposition d’éducateurs en art il y a 20 ans. C’est là qu’est né un désir. « À l’époque, je n’avais pas de production personnelle, mais je l’ai gardée en tête. » L’automne dernier, un appel à tous a donc été lancé à travers la commission scolaire. Un an plus tard, le collectif se prépare à exposer ses œuvres à la salle Alphonse-Desjardins située à Mont-Tremblant.

Martine Desrochers enseigne aussi les arts plastiques au secondaire, mais à l’école Augustin-Norbert Morin. Le défi lancé par Nathali Duperron, elle a décidé de le relever. « C’est également une belle occasion de partager notre authenticité en tant qu’artiste. J’affectionne comme médium la peinture acrylique et mon style est surtout l’abstraction. Des formes ovoïdes et organiques s’installent dans mon imagerie et mes couleurs sont vives et contrastées », écrit celle qui renoue avec la création personnelle depuis déjà quatre ans. Et elle se sent maintenant prête à révéler son art au public.

De son côté, Nathali Duperron présentera des œuvres qui mélangent peinture acrylique, aquarelle et encre de Chine. « Tout cela, c’est vraiment sans prétention. On prend les œuvres qui nous parlent le plus », explique-t-elle. Les autres membres du groupe ont aussi créé des toiles. Une seule d’Entre elles  a choisi de s’exprimer par la sculpture. 

L’art essentiel

Impossible de discuter avec une enseignante et artiste sans lui demander si l’art à une place de choix dans le programme scolaire de nos enfants. « L’art, c’est un domaine d’apprentissage essentiel retenu par le ministère de l’Éducation, commence Nathali Duperron, mais ce n’est pas autant valorisé que je le souhaiterais par la société. L’enfant d’aujourd’hui sera demain appelé à être hypercréatif. Ce n’est jamais de trop d’être imaginatif! Et tout cela se réchauffe par le biais des arts. »

Du 16 au 27 octobre

Entre elles, c’est Suzanne Giroux, Martine Desroches, Lyne Grégoire, Nancy Breton, Nathali Duperron, Pierrette Saint-Germain, Nadine Tellier et Mélanie Labonté-Poirier. Du 16 au 27 octobre à la salle Alphonse-Desjardins (1145, rue de Saint-Jovite à Mont-Tremblant, sous la bibliothèque Samuel-Ouimet). Le collectif organise un vernissage le 17 octobre à 17h. On nous dit que ce sera un excellent moment pour aller à la rencontre de ces artistes.

Partager:

À ne pas manquer