L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
10 janvier 2020

À Première scène Mont-Tremblant

Christopher Hall et le Quatuor comique : l’humour au service de la musique classique

Rares sont les musiciens classiques qui peuvent se targuer d’avoir participé au Festival juste pour rire et d’être invités dans des galas d’humour. C’est pourtant le cas du clarinettiste et humoriste Christopher Hall. Discussion avec l’instrumentiste comique qui sera accompagné d’un quatuor à corde à la Première scène Mont-Tremblant, le samedi 15 février dès 20 h.

Sandra Mathieu

Christopher Hall a offert une prestation, accompagné du Quatuor comique, lors de la Fête de la Musique de Tremblant 2019.
Christopher Hall a offert une prestation, accompagné du Quatuor comique, lors de la Fête de la Musique de Tremblant 2019.
© Photo gracieuseté

Christopher Hall est avant tout un clarinettiste de formation classique pour qui le travail à l’orchestre était vraiment beaucoup trop sérieux! Plutôt que de simplement distraire ses collègues musiciens, il a décidé de faire le saut en humour. Ainsi, entre les pièces, il joue au stand-up comique et taquine à tout moment les musiciens, histoire de rappeler au grand public que la musique classique est à la portée de tous! Au programme, des œuvres de Mozart, Brahms, Weber et quelques surprises.

L’étincelle de départ

« Je me souviens assez clairement quand j’ai eu le flash, explique Hall au bout du fil alors qu’il se prépare pour une tournée en Allemagne. Je jouais dans l’Orchestre métropolitain et je me disais à quel point c’était une petite dictature. C’est un environnement très strict, le chef d’orchestre décide de tout et il n’y a pas de place à l’erreur. Je n’avais pas le droit d’être drôle ouvertement, mais j’avais la réputation de détente l’atmosphère dans ma section en les faisant et les musiciens me disaient, tu devrais faire de l’humour. »

Alors qu’il se plonge au départ dans le stand-up pur et dur, sa clarinette lui manque rapidement, mais il ne prétend pas avoir inventé la cohabitation musique classique et humour : « Je ne suis pas le premier. Le grand comédien-pianiste Victor Borge était l’entertainer le mieux payé d’Amérique du Nord dans les années 40, 50 et 60. Il m’a beaucoup inspiré à garder cet équilibre. Je veux faire rire les gens sans pour autant perdre la beauté et la qualité de la musique. »

Depuis 10 ans, le public est assurément au rendez-vous autant dans les grandes villes que dans les petites salles en région. L’artiste apprécie autant le contact direct et la proximité du public dans les salles intimistes que l’impact du rire de milliers de spectateurs à l’unisson lors de ses concerts avec des orchestres symphoniques.

Alors que la musique classique a la réputation d’être réservée à l’élite, Christopher Hall prouve à chaque concert que les spectateurs n’ont pas besoin d’être des mélomanes avertis pour apprécier le spectacle et il aime toujours surprendre autant le public que ses musiciens avec certaines improvisations qui rendent chaque prestation unique. Hall et son complice d’écriture depuis 20 ans, Luc Boily, s’adaptent également à l’actualité du moment pour peaufiner certains numéros.

« La musique classique c’est la base de tout, les harmonies et les mélodies sont basées sur la musique classique, si ça meurt ce serait très triste. On ne va pas assez dans les écoles, il manque de volonté politique pour développer le public de demain », souligne celui qui a à son actif de nombreuses tournées auprès des enfants.

@D:Info:villedemont-tremblant.tuxedobillet.com ou comicorchestra.com/fr/

Partager:

Sandra Mathieu

  • Courriel

À ne pas manquer