L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
5 octobre 2018

Rugby collégial

Le Blizzard de Mont-Tremblant peut espérer une place en éliminatoires

Ce sera à mettre au compte de l’expérience pour les jeunes joueurs de l’équipe de rugby du Centre collégial de Mont-Tremblant. Avec quelques secondes seulement à écouler dans leur match contre Baie-Comeau, le dimanche 30 septembre à Victoriaville, les Tremblantois n’avaient qu’à dégager le ballon hors-ligne pour empocher une deuxième victoire dans ce tournoi du circuit de rugby collégial. 

Yves Rouleau , journaliste

Ce joueur en défense pour Mont-Tremblant y met toute la gomme pour ce plaqué dans le match contre les Condors du Cégep de Beauce-Appalaches.
Ce joueur en défense pour Mont-Tremblant y met toute la gomme pour ce plaqué dans le match contre les Condors du Cégep de Beauce-Appalaches.
© Photo gracieuseté

Le jeu a été raté ouvrant la voie à une ultime attaque des joueurs de Baie-Comeau et à l’essai victorieux portant la marque à 15-12 pour ces derniers.

« C’est juste un manque d’expérience », indiquait l’entraîneur Anthony Dubois-Trottier, qui constatait que ses protégés avaient probablement pensé l’affaire conclue à ce stade de la rencontre avec une avance de 12-10 et très peu de temps au cadran.

Le jeu fatidique a malheureusement gaspillé un bel effort du Blizzard. Après avoir concédé une avance de 10-0 en première demie, les porte-couleurs de Mont-Tremblant se sont retroussés les manches en deuxième demie. La remontée a été couronnée par l’essai de Jean-Christophe Caron qui plaçait Mont-Tremblant en avant.

Gain en ouverture

Le Blizzard avait bien entamé son deuxième tournoi de la saison en disposant de Beauce-Appalaches 17-7.

Se mesurant à une nouvelle équipe du circuit collégial comme eux, les Tremblantois ont admirablement mené à son aboutissement leur plan de match. Après s’être laissé inquiéter un moment par un essai converti des Beaucerons qui réduisait la marque à 12-7, le Blizzard a répliqué avec un essai qui scellait l’affaire.

Vincent Bédard et Marc-Antoine Millette se sont signalés plus souvent qu’à leur tour lors de cette rencontre. Le premier a inscrit un essai alors que le second a savamment orchestré l’offensive tout au long du match offrant plusieurs opportunités aux siens.

« Les gars ont vraiment bien joué. On peut parler d’une belle exécution à A à Z », mentionnait l’entraîneur du Blizzard.

L’expérience parle

Dans le match pivot du tournoi contre le Collège Champlain-St.Lawrence (près de Québec), une institution pourvue d’un programme de rugby bien aiguillé, les Tremblantois ont baissé pavillon 17-10.

Les Québécois ont pris l’initiative du jeu dès le début de la rencontre pour s’emparer d’une avance de 12-0. Le Blizzard a réussi à marquer par la suite pour réduire l’écart à 12-7, mais la parfaite maîtrise stratégique de la situation du côté du CCS leur a permis de revendiquer la victoire.

« Les deux équipes ont livré un bon match. Champlain-St.Lawrence, c’est un programme aguerri qui sait limiter les erreurs au maximum. Même si nous étions proches au pointage, ils avaient la situation bien en main et on n’a jamais été sérieusement capable de les inquiéter », mentionnait l’entraîneur tremblantois Anthony Dubois-Trottier.

Mont-Tremblant dans la course

À l'issue de ce deuxième tournoi de la saison avec un dernier à disputer le 13 octobre, au Cégep Garneau de Québec, le Blizzard du Centre collégial de Mont-Tremblant présente une fiche de deux victoires, trois défaites et un match nul. Ce dossier leur permet d’espérer se tailler une place parmi les six meilleures équipes du circuit. Celles-ci sont qualifiées pour l’ultime tournoi de championnat.

Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer