L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
1 octobre 2019

Défi 808 Bonneville

Plus de 500 000 $ amassés pour la Fondation de l’athlète d’excellence

Les 13 et 14 septembre, ils ont été plus de 350 cyclistes à relever ce défi, dont le parcours complet traversait 17 municipalités des Laurentides, de Lanaudière et de l’Outaouais.

Le Défi 808 Bonneville amasse plus de 500 000 $ à sa troisième édition au profit des étudiants-athlètes.
Le Défi 808 Bonneville amasse plus de 500 000 $ à sa troisième édition au profit des étudiants-athlètes.
© (Photo L’information du Nord – Jean-Marie Savard)

« Des bourrasques de vent et des orages ont augmenté le coefficient de difficulté des parcours », a dit Dany Bonneville, président-fondateur du Défi 808 Bonneville, qui s’était lui-même inscrit en tant qu’ultra-cycliste au 808 km en solo.

Rappelons que le Défi n’est pas une course. Comme son nom l’indique, c’est plutôt un défi que des cyclistes se lancent à eux-mêmes. Ainsi, la distance à parcourir dépendait de l’épreuve choisie, soit 115 km en solo, 125 km en solo, le combo des deux boucles pour 240 km, le 202 km en solo ou en duo, 404 km ou encore 808 km en solo, en duo ou en équipe de quatre. Dans tous les cas, les participants devaient amasser des dons, qui ont été remis à la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ).

Cible atteinte

« Le montant amassé nous permettra d’atteindre notre objectif de remettre 1,5 million de dollars en bourses individuelles à près de 525 étudiants-athlètes en 2020 et de bonifier notre soutien en leur offrant des services d’accompagnement dans la conciliation des études et du sport et de la transition de carrière vers le marché du travail », indique le président de la FAEQ, Claude Chagnon.

Une page d’histoire du Défi a été écrite. Geneviève Healey de Québec a franchi la ligne d’arrivée au pied de la Station Mont-Tremblant après une quête qui aura duré 47 heures. Elle est la première femme à réussir l’épreuve du 808 km en solo, pédalant jour et nuit, dans le vent, la pluie et le froid.

Partager:

À ne pas manquer