L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
12 avril 2019

Septième aux Jeux du Canada

Alexandre Brossard achève sa meilleure saison en ski alpin

Alexandre Brossard était déçu à la fin de sa première saison en U16 sur le circuit québécois de ski alpin. Le jeune Tremblantois ne s’est pas apitoyé sur son sort toutefois.

Yves Rouleau , journaliste

Durant l’été, Alexandre aimerait mettre l’emphase sur la musculation. Plus de muscle améliorerait sa stabilité sur ses skis et son transfert de poids. Il estime en outre que plus de force l’aiderait à plus de constance et à connaître de meilleures fins de saison.
Durant l’été, Alexandre aimerait mettre l’emphase sur la musculation. Plus de muscle améliorerait sa stabilité sur ses skis et son transfert de poids. Il estime en outre que plus de force l’aiderait à plus de constance et à connaître de meilleures fins de saison.
© Photo Daniel Reed

Après la saison, il a préparé un programme estival d’entraînement impressionnant. Les résultats n’ont pas tardé à se faire sentir au début de la présente saison. Après s’être qualifié de façon convaincante, le porte-couleurs du Club de ski Mont-Tremblant a couronné ses efforts en récoltant une impressionnante <@R3>7e<@$p> place en slalom géant, aux Jeux du Canada, au mois de janvier.

L’adolescent est fier de ce qu’il a accompli, mais il était loin de ressentir la même chose à l’issue de sa première dans la catégorie U16.

« Ça n’a pas bien été. J’ai chuté souvent, ç’a été ma pire saison de compétition. Je me mesurais à des skieurs plus âgés que moi, j’étais nerveux et intimidé », a-t-il relaté lors d’une entrevue à la Station Mont Tremblant.

Toutefois, il était bien décidé à faire amende honorable et c’est pourquoi il s’est astreint à un programme d’entraînement draconien: CrossFit trois fois par semaine, deux séances par semaine avec l’entraîneur Rob Roy, de la simulation de ski à l’Oxyclub et des séances avec le skieur acrobatique de Mont-Tremblant Philippe Langevin.

Pour couronner le tout, il s’est rendu à un camp de ski de deux semaines à Zermatt et il a eu des rencontres avec un psychologue sportif.

Le jeune skieur était fin prêt lorsque le camp d’entraînement du Club de ski Mont-Tremblant a commencé au mois de novembre. « Je suis plutôt du genre à douter de moi-même, mais j’ai fait le nécessaire pour me donner une plus grande confiance », a-t-il souligné.

Des résultats

Les résultats n’ont pas tardé dès le début de saison avec une deuxième place en slalom géant au mont Sainte-Anne, lors des épreuves de qualifications en vue des Jeux du Canada. Il s’agissait de son meilleur résultat à vie à ce niveau de compétition.

Il a enchaîné les bonnes performances par la suite. Il s’est classé parmi les dix meilleurs en slalom géant, en slalom et super- G.

« Aux Jeux du Canada, je me croyais capable de finir dans les dix premiers. C’est avec cet objectif que je me suis préparé », a souligné l’athlète de 15 ans.

« Avant la course de slalom géant, je me sentais bien. C’était un parcours difficile, mais ça faisait mon affaire. Il y avait plusieurs skieurs qui chutaient, il fallait que je reste bien concentré », a-t-il mentionné.

Après ses récents succès, Alexandre ne se repose pas sur ses lauriers. Dans quelques jours, il décolle en avion pour une compétition en Italie. « Ce sera ma première compétition internationale », dit-il sans se départir du calme qui le caractérise.

Plus haut niveau

L’an prochain, le jeune Tremblantois tombe sous l’égide de la Fédération internationale de ski (FIS). Il va se mesurer à des skieurs plus âgés et expérimentés que lui. Il sait qu’il devra redoubler d’ardeur sans nécessairement viser des classements impressionnants. « Je veux rester réaliste. Dans le ski, l’amélioration est graduelle et prend du temps. C’est ce que je vise », a-t-il souligné.

S’il garde cet état d’esprit, peut-être pourra-t-il réaliser son prochain objectif d’une place au sein de l’équipe du Québec de ski alpin. Il rêve ensuite de bonnes performances qui lui vaudraient une bourse d’études pour s’aligner avec une équipe universitaire américaine.

PHOTO CI-BAS

Alexandre Brossard portait fièrement les couleurs de l’équipe du Québec aux derniers Jeux du Canada à Red Deer en Alberta.

Galerie de photos

    SPO-alex brossard1.JPG
  • 1/1
Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer