L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
5 avril 2019

Alex Bertrand fait sa marque avec le Club de natation de Mont-Tremblant

Alex Bertrand s’est imposé comme premier athlète étoile du Club de natation de Mont-Tremblant. Le jeune athlète a décroché deux médailles lors des récents Championnats provinciaux des groupes d’âge, une première pour le club tremblantois.

Yves Rouleau , journaliste

Alex Bertrand est un nageur polyvalent qui tire son épingle du jeu dans tous les styles.
Alex Bertrand est un nageur polyvalent qui tire son épingle du jeu dans tous les styles.
© Photo gracieuseté

L’athlète de 15 ans (il vient de fêter son anniversaire) a remporté le bronze au 100 mètres style libre, puis répété l’exploit au 100 mètres papillon.

« Je m’étonne d’obtenir ces résultats aux dépens de nageurs des clubs d’élite et du sport-études. Ils s’entraînent presque à tous les jours, contre quatre jours par semaine dans mon cas. Ça prouve que j’ai une bonne entraîneuse (Loredana Horvat) », relate-t-il dans une entrevue téléphonique.

D’ailleurs, lorsqu’on lui demande s’il songerait à se joindre à un plus grand club, on sent ses réticences. « Pourquoi? J’ai un bon coach, des coéquipiers d’un bel esprit d’équipe et un club qui évolue dans un complexe parmi les plus beaux du Québec », mentionne-t-il.

Du talent et de la détermination

Tout ça peut expliquer en partie le cheminement du jeune nageur polyvalent. Mais, timidement, il admet posséder également un talent naturel. Il a aimé l’eau et a eu envie de compétition dès ses premières « saucettes » dans le bassin de l’Aquaclub La Source à Mont-Tremblant.

Un premier séjour dans un club, à Gatineau, n’a pas été concluant cependant. Ce n’est que quelques années plus tard que le déclic a eu lieu, lorsqu’Alex s’est joint au Club de Mont-Tremblant nouvellement formé.

« À Gatineau, j’avais 8 ans, j’étais peut-être un peut trop jeune. Au Club de Mont-Tremblant, trois ans plus tard, je me suis tout de suite senti chez-moi », dit-il.

Plutôt petit (5p 7po) comparativement à ses concurrents, Alex compte sur une réserve d’énergie peu commune pour les distancer dans les derniers mètres des courses, constate-t-il.

« Je ne peux vraiment pas m’expliquer cette capacité de trouver une réserve au fond de moi-même alors que me sens vidé en réalité », dit-il.

Se considérant comme un bon technicien, il est néanmoins conscient qu’il lui reste de la place pour l’amélioration. C’est probablement ces fractions de seconde retranchées qui lui permettront d’atteindre de nouveaux jalons.

« J’ai de bons départs et je termine les courses avec force. Après ce sont de menus détails qui font gagner les fractions de seconde. Aux championnats provinciaux, je n’ai pas réussi parfaitement un virage et je sais que ça m’a coûté », dit-il.

Un étudiant appliqué

À l’extérieur de la piscine, Alex est un étudiant de secondaire 3 appliqué. Il est inscrit au Programme d’éducation intermédiaire du Baccalauréat international, un programme enrichi.

 Alex est un perfectionniste. Il veut bien faire tout ce qu’il entreprend. Lorsqu’il s’est montré intéressé à la compétition, on s’est interrogé à savoir si ça allait nuire à ses études. Mais, il a très bien intégré les deux aspects. Alex est heureux dans l’eau, il est toujours prêt pour les entraînements. Il dit que ça l’aide à relaxer et à faire le vide dans sa tête », mentionne son père Stéphane Bertrand.

Ce dernier a bien hâte de voir maintenant comment Alex va se tirer d’affaire lors de son prochain grand défi des Championnats provinciaux d’été au mois de juin.

« Je ne dois pas avoir des attentes trop élevées », répond le principal intéressé. Alex constate qu’il vient tout juste d’avoir 15 ans. Il évoluera dans une catégorie avec des athlètes de 16 et 17 ans.

« Je ne connais pas les nageurs que je vais affronter, je n’ai pas fait de courses contre eux », mentionne-t-il.

Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer