L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
21 juin 2019

3 triathlons présentés en deux jours

Plus de 5000 athlètes au festival du triathlon

C’est toute une fin de semaine de triathlon qui est au calendrier en cette fin juin à Mont-Tremblant. Durant la journée de dimanche (23 juin), près de 3500 athlètes prendront le départ de l'Ironman 70.3. La veille, 1247 athlètes prendront part au Triathlon 5i50 Subaru. Le départ du sprint a lieu à 7h, au Club Plage & Tennis. La course principale commencera une demi-heure plus tard, au même endroit.

Yves Rouleau , journaliste

Meredith Kessler veut rester reine du demi-Ironman. L'année dernière, elle a remporté son 4e titre de championne. On la voit ici prendre son jeune fils dans ses bras après avoir retrouvé son souffle, peu après avoir franchi le fil d’arrivée.
Meredith Kessler veut rester reine du demi-Ironman. L'année dernière, elle a remporté son 4e titre de championne. On la voit ici prendre son jeune fils dans ses bras après avoir retrouvé son souffle, peu après avoir franchi le fil d’arrivée.
© Photo L’information du Nord - Archives

La reine de l’Ironman 70.3 de Mont-Tremblant, Meredith Kessler, sera en quête d’une cinquième victoire en six ans le 23 juin, lors de la 8e présentation de l’événement. L’Américaine de 40 ans (elle aura 41 ans quelques jours après la course) n’a pas la partie gagnée d’avance toutefois. Une meute de jeunes athlètes talentueuses se lancera à sa poursuite.

Parmi les sérieuses aspirantes, la Canadienne Rachel McBride et l’Américaine Jodie Robertson, qui avaient terminé deuxième et  troisième respectivement l’an dernier. Elles voudront certainement inverser les rôles et se retrouver sur la plus haute marche du podium.

Vingt-neuf autres professionnelles, toutes du Canada ou des États-Unis, à l’exception de l’Australienne Mirinda Carfrae et de la Chilienne Pamela Tastets, s’aligneront au départ.

Passage du flambeau

Chez les hommes, le maître des quatre dernières éditions et chouchou du public local, Lionel Sanders, ne sera pas de la partie pour défendre son titre. Le peloton d’athlètes professionnels n’en sera pas moins relevé pour autant.

Après une quatrième victoire consécutive l’an dernier, l’Ontarien avait indiqué que son prochain séjour à Mont-Tremblant viserait la conquête de l’Ironman présenté cette année le 18 août.

C’est un jeune athlète de 26 ans en pleine ascension, Jackson Laundry, qui part favori pour l’emporter. L’Ontarien de Belleville avait terminé au quatrième rang l’an dernier et les athlètes qui l’avaient devancé au fil d’arrivée sont absents.

Laundry a remporté l’Ironman de Raleigh en Caroline en plus de terminer deuxième à Santa Rosa, à Chattanooga et à Augusta l’an dernier. Il est dans l’antichambre et cogne à la porte du salon des champions.

Malgré ses récents succès internationaux, l’Ontarien devra néanmoins se méfier de Christopher Busset et David Lacombe, deux jeunes coureurs québécois, qui connaissent le parcours de Mont-Tremblant. Ces derniers avaient terminé 12e et 15e respectivement l’an dernier.

Ce sont pas moins de 3482 athlètes qui prendront le départ de l’Ironman 70.3 dimanche le 23 juin, à 7h. Le Canada comptera 2858 sportifs au départ et 561 proviendront des États-Unis. Outre les deux nations les plus représentées, soulignons que 26 autres nations seront représentées dans l’épreuve.

Les distances

-Triathlon Sprint                                      nage 750 m/vélo 20 km/course 5 km

-Triathlon olympique (5i50)                      nage 1,5 km/vélo 40 km/course 10 km

-Triathlon demi-IRONMAN (70.3)              nage 1,9 km/vélo 90 km/course 21,1 km

L'information du Nord a par ailleurs fait des entrevues avec deux participants à l'ironman 70,3: l'humoriste bien connu Maxim Martin et Rachel Lapierre du Book humanitaire.

Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer