L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
5 août 2019

Demi-Marathon Mont-Tremblant

Karl Britten fidèlement sur la ligne de départ depuis 10 ans

« Le Demi-Marathon Mont-Tremblant est un bel événement dans notre propre cour », répond le sportif et homme d’affaires Karl Britten, au sujet de sa fidélité envers l’événement depuis les tous débuts, il y a dix ans cette année.

Yves Rouleau , journaliste

Karl Britten participe au Demi-Marathon de Mont-Tremblant pour faire une activité qu’il aime avec des amis et des connaissances. Si les performances sportives ne sont pas sa principale motivation dans le cadre du Demi-Marathon, il garde tout de même en mémoire ses performances de 2016 qui lui ont valu une troisième place au 10 kilomètres dans la catégorie de 30-39 ans et 2<@BVe>e<@$p> place avec CrossFit au Défi Entreprise par équipe.
Karl Britten participe au Demi-Marathon de Mont-Tremblant pour faire une activité qu’il aime avec des amis et des connaissances. Si les performances sportives ne sont pas sa principale motivation dans le cadre du Demi-Marathon, il garde tout de même en mémoire ses performances de 2016 qui lui ont valu une troisième place au 10 kilomètres dans la catégorie de 30-39 ans et 2<@BVe>e<@$p> place avec CrossFit au Défi Entreprise par équipe.
© (Photo L’information du Nord – Yves Rouleau

Beaucoup des 20 000 participants au fil des ans répondrait sans doute la même chose. La réponse n’était pas originale, mais elle était remplie de sincérité.

« L’entraînement fait partie de ma vie depuis très longtemps, bien que la course à pied n’ait jamais été mon activité favorite. C’est ma conjointe qui s’est d’abord inscrite à cette première édition. J’ai couru pour l’accompagner. Aussi, je connaissais Dominique Langelier (l’organisatrice), on travaillait ensemble à la Station Mont-Tremblant », se rappelle-t-il.

:En 10 ans, le sportif originaire de Montréal a couru presque toutes les distances, le 21,1 kilomètres à une reprise, quelques fois le 5 kilomètres et la plupart du temps le 10 kilomètres. À une reprise, il a sacrifié sa participation comme coureur pour agir en tant que vélo de tête, souligne-t-il.

« Ordinairement, dans le cadre de mon entraînement personnel, je cours 5 kilomètres. Au Demi-Marathon, j’aime courir davantage. J’essaie de franchir la distance en moins de 50 minutes, mais je ne participe pas pour remporter la victoire ou battre des records, pour moi c’est une course d’entraînement, sauf que je me trouve avec d’autres personnes », dit-il.

Il a souvent répondu présent lorsque Dominique Langelier a fait appel à ses services, pour agir comme vélo de tête, pour organiser des courses de préparation « cours pour le plaisir », pour prendre part aux rencontres de presse et il a aussi accepté d'agir comme ambassadeur. 

« Pour cette tâche, j’ai beaucoup hésité, car je ne me trouvais pas à ma place, un peu comme un imposteur puisque je ne suis pas un authentique passionné de course à pied. Mais Dominique est très convaincante et j’ai accepté », admet-il candidement.

L’an dernier, il a franchi un nouveau pas dans son engagement envers le Demi-Marathon Mont-Tremblant. Il a enrôlé sa fille de neuf ans pour la course de 5 kilomètres, qu’elle a réalisée avec sa mère. « Elle a rouspété un peu, mais ça s’est finalement bien passé », mentionne-t-il.

Depuis 2016, l’emploi du temps de Karl Britten est particulièrement chargé. Cette année-là, il a démarré le premier centre CrossFit de Mont-Tremblant. L’initiative s’est avérée un succès. En plus de gérer son centre et d’y donner de la formation, il participe aussi à des compétitions de CrossFit.

Malgré tout, soyez certain que Karl Britten sera sur la ligne de départ du Demi-Marathon Mont-Tremblant, le 11 août. Il fait dorénavant partie du portrait de famille.

Douze autres sportifs de Mont-Tremblant et de la région peuvent se targuer, au même titre que Karl Britten, d’avoir été de la partie chaque année depuis 2010: Gabrielle St-Jean, Maxime Roy, Jacqueline Loiselle, Sébastien Meunier, Luc Dubois (un membre du conseil d’administration et organisateur du tout premier Demi-Marathon), Céline Séguin (elle a fait partie d’une équipe Défi Entreprise chaque année depuis les débuts), Marie-Line Rouleau, Paul Legault, Édith Robidoux, Luis Desgagné, Catherine Matchett Ménard et Jean-François Duquette.

Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer