L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
25 septembre 2019

chronique J’ai testé

Ziptrek écotours

Quand je me suis levée ce matin-là, je concède que j’étais plutôt déçue que le soleil ne soit pas au rendez-vous pour cette aventure en tyrolienne à la cime des arbres de Mont-Tremblant. Ayant lieu beau temps mauvais temps, on était prêt à affronter la pluie et la grisaille en famille et bien décidé à apprécier chaque seconde de ces cinq sauts dans le vide!

Sandra Mathieu

Notre chroniqueuse plein air a testé les tyroliennes de Ziptrek à Mont-Tremblant.
Notre chroniqueuse plein air a testé les tyroliennes de Ziptrek à Mont-Tremblant.
© (Photo gracieuseté)

À notre arrivée à la base de la montagne au centre Aventure, nous avons été accueillis chaleureusement par l’équipe en place. J’ai particulièrement aimé le fait qu’ils aient inventé un verbe pour l’expérience: nous nous apprêtions donc à zipper! Après avoir rencontré les sympathiques guides, enfilé nos harnais et écouté les règles de sécurité, nous sommes montés à bord de la télécabine panoramique pour nous rendre au sommet. La brume omniprésente apportait un petit côté excitant, à la fois poétique et dramatique!

C’est ma fille qui a fait le grand saut en premier, en tandem étant donné son poids plume! Mon chum et moi avons suivi le bal, côte à côte grâce aux deux lignes parallèles. La première tyrolienne plus courte permet d’apprivoiser la sensation et de se préparer pour la suite. Une occasion également d’apprendre à faire confiance à l’équipement pour les plus craintifs et d’apprécier l’accent mis sur la sécurité des participants. Des procédures bien rodées!

La deuxième a été un coup de cœur général. À mi-chemin, on a eu la chance de sortir du nuage et de voir le paysage s’ouvrir sous nos yeux, un spectacle magnifique! C’était aussi le signe que nous allions finalement être épargnés de la pluie annoncée! 

À partir de la 3e, les guides nous ont proposé de tenter des postures acrobatiques pour ajouter un peu de piquant. Pour ma part, j’ai adoré descendre à toute vitesse la tête en bas comme une chauve-souris sur près d’un kilomètre! En revanche, avec le vent qui s’est levé juste à ce moment, la plus grande résistance de mon corps dans cette position ne m’a pas permis de terminer ma trajectoire sur le câble. J’ai profité de la vue un peu plus longtemps, bien installée dans mon harnais, en attendant mon sauvetage!

L’aventure en montagne ne serait pas complète sans les deux randonnées (respectivement d’environ 10 et 20 minutes) pour se déplacer entre les plateformes. Des moments pour se remettre de ses émotions, profiter du bain de forêt, jaser avec les guides et fraterniser avec les autres clients.

Volet écotours

Notre petit trio a particulièrement aimé le volet éducatif qui permet d’en apprendre davantage sur l’environnement, la faune et la flore du coin grâce aux panneaux explicatifs sur chacune des plateformes et aux présentations éducatives des guides. On y apprend également que Ziptrek est une entreprise qui a à cœur l’écoresponsabilité dans toutes ses actions. Ouvert en 2014, Tremblant est le troisième emplacement permanent de la grande famille (après Whistler et Queenstown en Nouvelle-Zélande).

Le saviez-vous? Vous pouvez gratuitement emprunter une GoPro pour garder des souvenirs de votre journée à vol d’oiseau. Si vous optez pour prendre des photos avec votre iPhone, un conseil: attachez-le bien à votre poignet avec une ganse. Gardez en tête que dans les airs, à toute vitesse, les photos risquent de vous décevoir et le coup d’œil est beaucoup moins grandiose à travers l’écran d’un téléphone intelligent!

Info: tremblant.ziptrek.com

Partager:

Sandra Mathieu

  • Courriel

À ne pas manquer