L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
23 janvier 2020

Coupe du monde des bosses à Mont-Tremblant

Des athlètes québécois se mesurent à l’élite internationale

Le public en aura plein la vue alors que des skieurs acrobatiques d’exception se feront la lutte, dans le cadre d’une compétition de la Coupe du monde de bosses, le 25 janvier dans la piste Flying Mile de la Station Mont Tremblant.

Yves Rouleau , journaliste

Les épreuves de bosses de la Coupe du monde mettent en présence des athlètes puissants et acrobatiques.
Les épreuves de bosses de la Coupe du monde mettent en présence des athlètes puissants et acrobatiques.
© Photo gracieuseté

C’est la troisième année que la Coupe du monde des bosses s’arrête à Mont-Tremblant. L’intérêt est certes rehaussé du fait de la participation des excellents athlètes québécois. Chez les hommes, l’équipe canadienne compte dans ses rangs le champion olympique Mikaël Kingsbury. Du côté des dames, l’équipe aligne la médaillée d’argent aux Olympiques de 2018 Justine Dufour-Lapointe ainsi que sa sœur Chloé Dufour-Lapointe.

Les connaisseurs voudront par ailleurs voir à l’œuvre l’excellente bosseuse française Perrine Lafont, championne olympique en 2018.

Outre ces skieurs dominants des dernières années, plusieurs jeunes athlètes, autant chez les hommes que chez les femmes, cognent à la porte pour supplanter les champions. Ces athlètes proviennent de plusieurs pays.

Lors de la journée de compétition, les fervents amateurs pourront assister aux épreuves de qualifications dès 8h55 pour les femmes et 11h pour les hommes. Les finales en deux tranches des hommes et des femmes seront disputées à compter de 13h30. La première tranche met en lice les 16 meilleurs issus des qualifications. La deuxième tranche, finale et définitive, met en présence les six meilleurs de la ronde des 16.

Pour y assister

La compétition a lieu au versant Sud, dans la partie supérieure de la piste Flying Mile. La piste de compétition est d’une longueur de 235 mètres. Les spectateurs pourront s’y rendre de trois façons. Les skieurs et les planchistes pourront accéder au site de compétition en utilisant le télésiège (payant). Un corridor de marche avec signalisation sera par ailleurs aménagé pour les piétons. On estime la marche à 800 mètres, c’est-à-dire de 30 à 45 minutes. Il va sans dire que le port de raquettes ou de crampons est fortement recommandé. Enfin, un écran géant sera installé à la Place Saint-Bernard et les amateurs pourront suivre les compétitions en direct.

Journée bosses ouvertes

Enfin, dans le cadre de cet événement de la Coupe du monde à la Station Mont Tremblant, on tiendra la Journée bosses ouvertes Toyota le 26 janvier (10h à 14h). Le tout se déroule au pied de la remontée Flying Mile au versant Sud. Il sera possible de rencontrer les athlètes et les entraîneurs de l’équipe nationale. Ceux-ci répondront aux questions et participeront à des séances de photos et d’autographes. On pourra même s’initier au ski sur bosses.

Partager:

Yves Rouleau , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer